7 janv. 2011

La Pipistrelle commune

Pipistrellus pipistrellus
Microchiroptera - Vespertilionidae

Son nom vient de pipio (qui crie), petit animal criard.
Celle-ci était tombée dans la piscine et nous l'avons aidée à se sécher! Elle est restée au chaud un bon moment en attendant que le soleil chauffe la toiture sous laquelle nous l'avons mise afin qu'elle puisse attendre la nuit et s'envoler pour faire ce que font les chauve-souris: Chasser les insectes!
Encore assez répandue en France mais déjà sérieusement menacée en Angleterre, c’est aussi la plus petite espèce d’Europe. Ses oreilles sont bien courtes en comparaison avec l'Oreillard de mon article précédent sur les chauve-souris!
Elle chasse entre 2 et 10 mètres du sol en vol rapide et saccadé et suit des itinéraires fixes, souvent au-dessus de l'eau.
Une femelle a en moyenne un petit tous les deux ans dont elle s’occupe seule et reste longtemps en contact avec lui.


The Pipistrelle bat
is still quite common in France although on the decline in the UK. It is also the smallest species in Europe. It has short ears compared to the Long Eared bat. It hunts at about 2 to 10 meter from the ground in a quick and jerky flight often above water and follows usually the same itineraries. The pregnant or nursing mothers remain within a maximum of 2 km from their nesting grounds. They bare only one pup every second year. Pipistrelles are usually gregarious and sedentary.



Très sociable, les Pipistrelles sont généralement sédentaires! Les femelles reproductives sont très fidèles à leur gîte: en été, elles se regroupent dans des crevasses de murs, derrière des lambris, dans les coffrages, derrière les volets, mais aussi dans les nichoirs. En hiver, elles se réfugient dans les creux d'arbres, les vieux bâtiments de fermes, les fentes de murailles, les caves et les grottes ainsi que carrières et mines inexploitées.

Reproductive females are very loyal to theses nesting grounds: in summer they congregate in wall crevasses, behind shutters and also in nesting boxes.In winter they can be found inside barns, wall cracks, abandoned quarries, mine shafts and tree hollows.



Elles consomment surtout des petits insectes pris et mangés en vol, parfois des petits papillons de nuit et capturent jusqu’à 3000 insectes par nuit!
Elles peuvent sortir et voler en hiver si la température est très douce et chasser en groupe. Elle est en net déclin et la meilleure façon de l'aider est de construire des nichoirs quand on peut!

Their prey are mainly small insects and moth eaten in flight and they can eat up to 3000 insects per night! If winter temperatures are mild they might also come out and hunt. Usually a group hunt is made up of 10 to 20 gathering individuals. Putting nesting boxes up will definitively help them!

 
Voir l'excellent de site de Pierre-Yves, Batraciens/reptiles!

2 commentaires :

  1. En effet, elle à l'air très sociable, les Noctules le sont beaucoup moins elle n'hésite pas à croquer dans le doigt qui se présente .

    RépondreSupprimer
  2. ohhhhhhhhhhhhh j'en ai eu une comme ça dans les mains!
    j'étais bete a cette époque"je le suis un peu moins",je l'ai deranger ..

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...