30 juin 2011

L'Ascalaphe ambré

Libelloides longicornis
Neuroptera - Libelluloides

Peu d'individus ont été vus dans les zones sèches de l'Ardèche et je n'ai pu faire que cette seule photo de ce petit mâle dont aperçoit les cercoïdes au bout de l'abdomen, sans l'avoir les ailes ouvertes! Il faut dire que le soleil jouait à cache-cache et l'insecte cherchait à se faire discret. C'est tout de même une première pour moi!

Amber Owlfly
Few individuals were seen in Ardèche's dry areas and I could take this only picture, unfortunately the sun was hiding and didn't open its wing. Anyhow, it's a first for me!



Noushka

PS:
Suite et fin de l'émergence de la libellule sur le blog Aeshnature...


29 juin 2011

Une histoire qui finit bien!

Onychogomphus forcipatus unguiculatus

Le dernier jour de notre séjour en Ardèche, nous avons eu le privilège de sauver ce bel Anisoptère de la mâchoire d'un poisson qui avait repéré la larve venant de grimper sur un galet pour émerger de son exuvie.

The Small Pincertail or Green-eyed Hook-tailed Dragonfly
The last day of our stay in Ardèche, we were happy to save this lovely dragonfly from a hungry fish that had spotted the larva climbing onto a pebble to emerge from its exuvia.



Pour voir toute la séquence jusqu'à son envol, je vous convie sur mon blog Aeshnature, ici, ça en vaut vraiment la peine!

To see the whole sequence up to the first fight, I invite you on my dragonfly blog: follow the link above, it's well worth seeing!

C'est pour une question de stockage que j'ai dû ouvrir cet autre blog que j'ai consacré aux odonates...

28 juin 2011

La vipère aspic de Zinnikeri

Vipera aspis zinnikeri
Viperidae

Cette sous-espèce est commune localement mais rare en France. On la trouve au pied des Pyrénées et en Gascogne. Son venin est, dit-on, 4 fois plus puissant que celui des autres Aspics.

Sa longueur peur atteindre 85 cm chez les plus vieux individus.
Le 12 juin, je repère ce jeune serpent lové sur un tronc de merisier mort et cassé à angle droit. Je ne vois pas sa tête, et n'ayant pas mes lunettes à ce moment précis, je remarque bien le zig-zag foncé sur le corps et pense à la couleuvre vipérine, fréquente au bord de l'étang. Au moment ou ma main s'approche pour la saisir, elle se sauve!
Le lendemain, mauvais temps pour la photo, mais le surlendemain, j'y retourne: elle est là et sauve encore... C'est bien une vipère!
Le 15 je décide de "m'armer" d'une pince à barbecue car je suis bien décidée à la prendre en photo, n'étant pas satisfaite de celles que j'avais prises dans de mauvaises conditions ici, les chiens étant autour.

Elle est jeune, faisant au plus 28 cm de long. Plutôt grise alors que l'autre avait un corps marron-rouge:

The Zinnikeri Aspic adder or Gascony asp Viper
This subspecies is common locally but rare in France. It is found at the foot of the Pyrenees mountains and in Gascony. Its poison is 4 times more potent then that of other Aspics.
Its length can to reach up to 85 cms in oldest individuals, but usually it doesn't exceed 55 to 60 cms.
On June 12th, I located this young snake coiled on a wild cherry tree trunk, dead and broken at a right angle. I did not see the head then, but notice the zigzag on its back and thought it might be the Viperine snake, frequent around the lake. As I try to catch it it disappears.
Two days later, I return. It is still there: it's definitely a viper!
On the 15th, I decide to go back well equipped with special BQ pliers since I was determined to take pictures, unsatisfied by the latest I had taken in bad conditions, the dogs being present.
It is young: about 28 cms long and rather greyish instead of the usual brownish-red:


Je la saisis donc délicatement avec la pince pour la dégager et prendre quelques photos vite fait avant de la remettre sur son tronc d'arbre.
Sachant que les vipéridés ont une colonne vertébrale plus rigide que les colubridés, je la prends par la queue, toujours doucement afin qu'elle n'aie pas l'occasion de mordre mon gant et ce faisant vider son venin qui pourrait lui être très précieux pour se défendre contre un véritable prédateur ou attraper une proie.

I seize it delicately with the pliers to take a few pics quickly before releasing it back on its spot.
Knowing that viperidae have a stiffer back bone than colubridae, I seize it delicately by the tail, making sure it doesn't have the opportunity to bite my glove, thus emptying its poison glands, very precious for defence against a true predator or to catch a prey.




Sa pupille, très caractéristique, est fendue de haut en bas:

Its characteristic pupil is split from top to bottom:


Son "nez" est court, large et carré:

The nose is short, wide and squarish:



Le zig-zag foncé est très visible le long du dos:

The zig-zag along its back is very visible:


Et le dessin de sa tête suggère une petit bonhomme stylisé, bras et jambes écartés!

The "drawing" on the head reminds of a stylised man, arm and legs apart:



Noushka

27 juin 2011

La Magicienne dentelée

Saga pedo
Tettigonioidea, Gryllidea, Saginae

Voici donc ma première série de ma semaine en Ardèche avec Colette et Alain où nous avons retrouvé Pierre et Christine qui y vivent et ont eu la grande gentillesse de nous indiquer les sites et partager quelques moments avec nous de grande convivialité et d'enthousiasme à toute épreuve!

The Saga pedo
is a species of bush cricket, spread throughout the European part of the Mediterranean, and Asia as far east as China. It is a wingless bush cricket, with the body size of up to 17 centimetres, which makes it the largest European insect. Great predator it has a carnivorous lifestyle preying on other insects, with a known tendency towards cannibalism as well. Its legs are equipped with sharp spines and has no wings. It
is active at dusk and during nighttime. It reproduces through parthenogenesis as the Phasms.

En raison de ses mœurs discrètes, cet animal fut longtemps considéré par les entomologistes comme une espèce rarissime et donc protégée à l'échelle française, mais elle est largement répandue dans le monde, puisqu'on la rencontre du Portugal jusqu'à la Chine.


On peut la trouver dans les guarrigues et les pelouses thermophiles du sud de la France du niveau de la mer jusqu'à 1 750 mètres d'altitude.
Mais la trouver n'est pas chose facile malgré sa taille: c'est le plus grand insecte européen : elle mesure jusqu'à 17 centimètres, du bout des antennes à la pointe du sabre (ovipositeur).




La Magicienne dentelée est un insecte aptère (sans ailes). Elle est pourvue d'épines acérées aux pattes lui permettant de "coincer" ses proies pour les dévorer:
redoutable prédateur d'autres insectes, en particulier d'autres orthoptères elle se reproduit sans mâle, par parthénogénèse, comme les Phasmes. Pourtant, un mâle unique aurait été capturé en juillet 2005 en Suisse.



Cet individu était d'ailleurs bien caché, car nous avons tourné autour du seul chardon encore vert du coin pour photographier des papillons et autres insectes sur les fleurs et l'un de nous l'a remarquée par le hasard d'un mouvement dans les feuilles, du coin de l'œil!



Elle tient à peine dans ma main en longueur, et la rentrer en entier dans la photo, tout en gardant la netteté, n'était pas une évidence!







Noushka

26 juin 2011

Les Cigognes blanches d'Aiguamolls

Ciconia ciconia

Et voici enfin mes cigognes prise en Espagne fin mars!
Préparation du nid par ce couple très tendre (et... très attendrissant), avant la ponte qui aura lieu un peu plus tard.
Madame attend très sagement son mari parti chercher des branchages, et de temps à autre un petit coup de vent "décoiffe" les plumes!

The White Stork

Its plumage is mainly white, with black on its wings. Adults have long red legs and long pointed red beaks, and measure on average 100–115 cm from beak tip to end of tail, with a 195–215 cm wingspan. It is a long-distance migrant and when migrating between Europe and Africa, it avoids crossing the Mediterranean Sea and detours via the Middle-East or the Strait of Gibraltar in the west: the air thermals on which it depends do not form over water. Carnivorous, it eats a wide range of animal prey, including insects, fish, amphibians, reptiles, small mammals, and small birds. It takes most of its food from the ground, among low vegetation, and from shallow water.



La Cigogne blanche peut mesurer jusqu'à 1,30 mètre de hauteur, pour un poids d'environ 3,5 kg. Elle a une envergure de 1,80 mètre, voire 2 mètres. Son bec, de couleur rouge orangé, mesure 15 à 19 cm chez le mâle et 14 à 17 cm chez la femelle, plus large chez le mâle. C'est d'ailleurs l'un des rares traits de dimorphisme sexuel que l'on peut observer. Les yeux noirs bordés de deux traits noirs les encadrant, donnent ainsi une impression de maquillage. Le plumage est entièrement blanc, à l'exception des rémiges noires qui recouvrent la queue et font penser que celle-ci est noire également. Pour communiquer, elle claquette ou craquette.



Monsieur est revenu si rapidement que je n'ai pas eu le temps de le prendre à l'atterrissage, mais dans un article prochain vous verrez un accouplement!


Ces oiseaux sont carnivores et mangent principalement des écrevisses mais aussi des insectes, des poissons, amphibiens et reptiles, petits mammifères et oiseaux.

Noushka

25 juin 2011

Deux Leptures

Lepture floricole ou Strangalie dont les taches sont assez variables:

Rutpela (Leptura) maculata:


Lepture bifasciée (ou à suture noire)

Stenurella bifasciata
Cerambycidae, Longicorne


Noushka

24 juin 2011

Thecla du Prunellier

Satyrium pruni
Lycaenidae

D'après le Guide papillons de Delachaux et Niestlé, ce Thécla ne devrait pas se trouver dans ma région, mais dans le centre de la France. Rares localement, ils restent en hauteur dans les arbres à se nourrir de nectar et descendent rarement vers le sol.
C'est dire la chance que j'ai eue!
C'est donc avec surprise et ravissement que j'ai pu prendre ces photos, à travers les arbres qui adoucissaient l'éclat du soleil:

Black Hairstreak
Quite localised and rare in its range
They spend most of their lives in the canopy or in dense scrub, feeding on honeydew, and very rarely come down to ground level.



Un rayon de soleil profite du petit coup de vent qui a dégagé la branche faisant ombrage!



Noushka

23 juin 2011

La Palombe

Columba palumbus

ou Pigeon ramier et Palombe dans le sud-ouest

Espèce commune de pigeon européen, répandu aussi bien en forêt que dans les espaces urbains et ruraux. La colonisation des grandes villes plus récente a été faite par le Pigeon biset.
Oiseau migrateur, quoique certains petits groupes se soient sédentarisés en France, ils passent les Pyrénées pour nicher en Afrique du nord en hiver et reviennent chez nous au printemps. Hélas beaucoup de chasseurs les attendent sur leurs passages, mais le nombre de tirés est très limité.







Noushka

22 juin 2011

Le Demi-deuil

Melanargia galathea
Nymphalidae - Satyrinae

The Marbled White

Voici un mâle reconnaissable au fait qu'il soit bien noir et blanc.
Les femelles ont des teintes plus jaunâtres. Pris ici sur la véronique:



Les chardons attirent beaucoup de monde, dont les papillons;
une femelle ici:




Une abeille s'est posée au moment du clic et partage le repas avec un mâle:


 

Même avec des ailes si mal formées cette femelle à trouvé un partenaire pour s'accoupler et jouer aux équilibristes sur une feuille de pissenlit!!


On la reconnait bien ici à gauche, avec ses teintes plus jaunes:



21 juin 2011

Micro-lépidoptères

Pyralidae, Phycitinae

Quelques petits nains de la familles des Lépidoptères, des Pyrales (ou Phycitines), qui n'en sont pas moins ravissants.
Certains, que nous appelons mites, font hélas des ravages dans nos maisons!

Alabonia geofrella ou œcophore nervurée:



La Tordeuse:
marques de coloration un peu effacées, envergure 15 mm:
Il a une envergure de 14 à 17 mm. L'imago vole de mai à juillet. Sa chenille vit sur les Cirsium.

Aethes cnicana (Agapeta hamana)
Tortricidae



Et dans la famille des Crambinae:

Oncocera semirubella:

rose et jaune, d'une envergure de 20 mm. Certaines comme ici arborent une bande blanche sur le bord externe de l'aile antérieure. Les larves se nourrissent de Lotus et Trifolium, et forment des tubes tissés de soie. L'imago est visible en juin et juillet.

The larvae foodplants are bird's-foot trefoil (Lotus) and clover (Trifolium), the larvae forming strong silken tubes. Flying in June and July.



Agriphila tristella:



Chrysoteuchia culmella:


Noushka

20 juin 2011

La Mélitée des Centaurées et ses variations

Cinclidia Phoebe
Nymphalidae, Nymphalinae

Knapweed Fritillary

Papillon aussi connu sous le nom de Grand damier, il est très commun dans une grande partie sud de la France et l'essentiel de l'Europe. Bivoltin, il vole de la mi-avril à à la mi-juin, puis de fin juin à fin septembre. Cette seconde génération est souvent plus petite que la première.
On le trouve dans les broussailles et les milieux herbus, secs et fleuris:

ssp. phoebe: Nymphalidae, Nymphalinae


ssp: occitanica:
les dessins noirs sont moins marqués:





Etrange image!
J'ai trouvé cette Cinclidia phoebe occitania couchée sur la surface de l'étang, comme posée sur une tige de jonc:


Noushka

PS:
Suis absente quelques jours, mais je publie quand même, j'ai tellement de petites frimousses à vous montrer!

19 juin 2011

Le Criquet des clairières

Chrysochraon dispar
Acrididae

Ce criquet est un mâle adulte. Je ne suis absolument pas versée dans la famille des Orthoptères et surtout des criquets et sauterelles à quelques exceptions près, mais j'ai trouvé ce criquet très joli, très net dans son apparence avec ces tous petits points noirs sur sa robe beige!
Alors, puisque j'ai le Guide du Naturaliste - des Sauterelles, profitons pour l'identifier et raconter une partie de son vie!
Il présente un fort dimorphisme d'avec sa femelle toute verte, mais allez la reconnaître parmi tous les criquets verts qui fréquentes les lieux...!
Il est plus petit qu'elle: 16 à 19 mm... Allons bon! Je le trouvais déjà assez grand par rapport à d'autres! Il a deux toutes petites ailes, alors que madame en a de plus longues.
Il préfèrent les prairies et bois humides et donc il est beaucoup plus rare dans le sud-ouest. Madame ne dépose jamais ses oeufs au sol mais dans les tiges creuses de certaines plantes.

This cricket is a adult male. I am not absolutely clued up about Orthoptera insects, especially locusts and grasshoppers with a few exceptions, but I found this one quite attractive with a neat appearance! Since I have the Naturalist Guide of Grasshoppers and Crickets, let's a closer look to identify it and give away part of its life! dimorphism is quite apparent between the beige male & the green female, but how to recognize her amongst all the other green locusts arund! He is smaller than she: 16 in 19 mm... Oh dear! I found him already rather big compared to other crickets! He has two tiny wings, but the Mrs' are longer. They prefer humid meadows and forests and thus much rarer in the south-west of France. She never lay her eggs on the ground but in hollow stalks of certain plants.



Noushka