14 juil. 2011

Comparaison entre Viperidae et Colubridae

Comme promis, voici une différenciation entre certaines couleuvres et la vipère aspic.
 En espérant sincèrement que ceux qui en ont la phobie pourraient se familiariser avec ces animaux extraordinaires qui ont su développer une musculature incroyable pour remplacer des pattes qui ont disparu avec leur évolution.

Généralités:
Contrairement à ce qui se dit souvent, un serpent ne pique pas, il mord: il a des dents!

Les Ophidiens sont des reptiles au corps cylindrique et allongé, recouverts d'écailles et dépourvus de membres apparents.
Si les humains n'ont que 32 vertèbres, les serpents en ont bien plus: certains peuvent même en avoir près de 400!
Ils sont tous carnivores, la plupart sont ovipares mais certains sont vivipares (l'embryon se développe à l'intérieur de sa mère qui donne naissance à des jeunes formés) ou ovovivipares (développement d'œufs qui éclosent dans le ventre de la femelle juste avant la sortie des petits à l'air libre).
Les articulations de la tête sont plus nombreuses que chez les lézards, leur permettant de "disloquer" temporairement la mâchoire inférieure, afin d'avaler de grosses proies. Ca ne leur fait pas mal et il leur suffit d'un bâillement caractéristique en zig-zag pour la remettre ensuite à sa place!
A cause de leur forme longiligne, leurs organes ont dû également s'adapter, au point que les reins se retrouvent l'un devant l'autre et ils n'ont qu'un seul poumon!

Ils sont "poïkilothermes", c'est-à-dire que leur température interne dépend de celle de l'environnement; leurs activités sont donc assujetties à leur acuité visuelle fortement liée à la température externe.

Les premiers fossiles datent de 112 à 94 MA, Crétacé inférieur (du latin creta, craie).

Leurs écailles se chevauchent et les aident dans leurs différents modes de reptation ou locomotion:

- La locomotion rectiligne
par contraction et relâchement des muscles qui les fait avancer en ligne droite vers une proie pour mieux passer inaperçus!

- La locomotion latérale
qu'ils utilisent en prenant appui sur le sol en 2 points de leurs corps et qui leur permet une une plus grande vélocité. C'est la plus commune.

- La locomotion en chenille
utilisée par les serpents trapus comme les Aspics, surtout dans le sable des zones désertiques.

- La locomotion "accordéon"
où leur corps forme un zig-zag et qu'ils utilisent quand ils sont peu sûrs d'eux et analysent un danger.

- La locomotion aquatique
tous les serpents peuvent nager mais les couleuvres (je n'aborderai pas ici les serpents tropicaux) y sont très particulièrement à l'aise, cherchant leurs proies dans le monde des batraciens et n'hésitant pas à plonger sous la surface un bon moment pour les trouver!

A de rares exceptions près, les colubridae ont les pupilles rondes et les viperidae une pupille très allongée de bas en haut.


Les Colubridae:

Généralement peu ou pas agressifs et non venimeux avec une pupille ronde et un nez arrondi. Le corps est élancé. Carnivores (batraciens, petits lézards...) et ovipares.


Natrix maura
La Couleuvre vipérine:
Ses motifs ressemblent à ceux de certaines vipères avec son zig-zag sur le dos mais sa tête est bien différente: ses pupilles rondes permettent immédiatement d'éviter la confusion. Elle ne possède pas de venin et n'est pas du tout agressive.
Par contre, elle est partage une partie de son aire de répartition avec les Aspics qui lui ressemblent, afin de faire croire à de potentiels prédateurs qu'elle est également venimeuse.


Natrix natrix
Pupilles rondes également pour la Couleuvre à collier.
Celle-ci se distingue par son double collier: blanc à l'avant et noir à l'arrière et ses écailles d'une couleur unie claire ou sombre, variant du gris au beige et piquées de points noirs
 
Coluber (Malpolon) monspessulanus

Couleuvre de Montpellier:
Très grands yeux avec des pupilles rondes, couleur générale plutôt beige clair uni (quelque fois plus grise) légèrement tachetée de petits points plus foncés. Sa couleur s'assombrit avec l'âge. Absence de collier comme chez Natrix natrix. La seule à être venimeuse mais sans danger danger pour l'homme.


Coluber viridiflavus

Couleuvre vert et jaune:
Statut plus particulier pour celle-ci qui, sans être venimeuse est particulièrement agressive lorsque dérangée.
Sa morsure n'a rien de plus grave que celles des chats: la plaie, si elle n'est pas soignée rapidement, peut s'infecter par le développement de bactéries et non par du venin. Elle est extrêmement rapide et grimpe aux arbres si vite que l'on a à peine le temps de voir passer un ruban foncé!


Les Viperidae:
Nez court et aplati ou recourbé, pupille allongées à la manière de celles des chats, arcades sourcilières prononcées:(elles ont toujours l'air fâché!
Le type dentaire (Solénoglyphe) est très différent de celui des couleuvres: les crochets à venin, très grands, canaliculés, sont rabattus à l'intérieur de la bouche lors de sa fermeture. Ils se redressent au moment de la morsure quand la glande à venin est comprimée, de sorte que le poison est injecté sous pression. Ils sont trapus, la queue est courte et ils sont terricoles. Leur colonne vertébrale est plus rigide que celles des colubridae.

Vipère de Zinnikeri:
Elle présente une coloration assez variée, du marron-rouge au beige ou au gris clair. Voir mes articles précédents.

Vipera aspis zinnikeri
de couleur grise:


Vipera aspis zinnikeri de couleur ambre:



Noushka

17 commentaires :

  1. Bravo Noushka pour ton bel article!
    Personnellement, je n'ai pas d'ami serpent, ni d'ennemi mais je préfère les admirer chez toi :)

    RépondreSupprimer
  2. un article super instructif MERCI

    RépondreSupprimer
  3. Un très bon document partagé et agrémenté de belles prises de vue.
    @+ fabrice

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, quelle leçon ! le soin que vous prenez de développer la documentation sur ces "serpents" dont le seul nom générique effraie, ou rebute, permet de mieux appréhender chaque espèce et d'en repérer la dangerosité qui doit inspirer la prudence ou d'en comprendre le comportement inoffensif qui rassure ! merci pour tout ce travail dont nous n'avons qu'à "cueillir" les fruits ! Je vous souhaite une excellente fin de journée ... oceandefleurs

    RépondreSupprimer
  5. Bel article, on en apprend toujours sur ton blog!
    Mais pour pouvoir les différencier, il faut pouvoir les trouver, puis les approcher...
    Très utile ton reportage très bien illustré!

    RépondreSupprimer
  6. Très instructif et surtout de magnifiques images ;)

    RépondreSupprimer
  7. bonsoir noushka
    un tres jolie reportage , com dab , et on apprend , toujours chez toi , tu est une véritable mine d'or , l'amie
    allé je te souhaite un excellent week end
    jean michel

    RépondreSupprimer
  8. Snakes makes magnificent photography, and you have done it, thanks Noushka.

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir bien je vais donc les regarder sur ton blog mais ne me demande pas de m''approcher ce ne sera pas possible
    Bravo tes photos sont superbes
    BISE

    RépondreSupprimer
  10. Une belle leçon de nature.Les explications sont claires et bien illustrées.
    En général quand on les rencontre dans la nature , ils décampent plus vite que nous et c'est du sport pour les retrouver! Je n'en ai pas rencontré souvent.

    RépondreSupprimer
  11. De superbes photos qui me laissent sans voix...
    Amitiés
    Patrick

    RépondreSupprimer
  12. Superbes tes serpents ! Tu sais comme je les aime aussi et je me désole dans voir si peu ... mais quel est ton secret, charmeuse de serpent ;-) ?

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  13. Comme Lucie et Jean Michel, je suis contente de m'instruire sur les reptiles que je rencontre de temps en temps... et j'aimerais à présent que tu nous dises comment tu obtiens qu'ils prennent la pose devant ton objectif... Tu dois avoir un secret...

    RépondreSupprimer
  14. Félicitations Noushka pour les photos: elles sont superbes! Belle maitrise de la macro.
    Je suis venu sur ton site car j'ai observé un petit serpent chez moi ce matin: une couleuvre à collier ...que j'ai identifié grâce à ton site.
    La prochaine fois que le vois je lui fais un coucou de ta part.
    Xavier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Xavier, ravie que cet article aie pu t'aider! :)

      Supprimer
  15. Ӏt's truly a great and helpful piece of info. I'm haρpy that уou ѕimply shared thіs helpful info with us.
    Ρleaѕe kееp us infοrmed likе
    this. Thаnks fοr ѕharing.

    Also visit mу ωebsite: Website

    RépondreSupprimer
  16. Merci merci cet article va peut être m'éviter de courir et de ne pas observer dès que je vois un animal rampant...
    Bises

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)