L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous avons dépassé les 780000 signatures!

24 oct. 2013

Le Criquet migrateur

ou Criquet  voyageur, Criquet cendré

Locusta migratoria
(Pachytylus migratorius)
Acrididae - Locustinae

La Langosta migratoria
(tête de la langouste, LOL!)

De la famille des Locustes, criquets nomades ou pèlerins qui peuvent se rassembler par millions et envahir des régions entières dans l'hémisphère sud.
 Comme son nom l'indique c'est un grand voyageur. Très commun en Afrique, Asie et Australie, il l'a été également en Europe mais il y devient plus rare; on le rencontre encore autour du bassin méditerranéen.
Il peut dépasser les 5 cm; celui-ci n'en était pas loin. C'est l'un des plus grand acrididés d'Europe. Polyphénique*, il est connu sous deux morphes (phases) distinctes, celui-ci est la phase grégaire, la phase solitaire étant verte.
Il fréquente les terrains sablonneux et humide, garrigues des bords de marais.

The Migratory locust
It is one of those crickets that can sworm up to invade huge areas in the southern hemisphere.
It used to be common in Europe but has now become rare although it still is very common in Africa, Asia and Australia. It can reach over 5 cm in length and is thus one of the largest crickets in Europe. This species comes in 2 distinctive phases, one brown and one green.




En principe, la carène du pronotum devrait être plane chez la phase grégaire mais ici cette femelle présente une carène bombée:



* Polyphénisme
Ce criquet a la particularité de passer par des phases différentes:
De la phase solitaire, il passe par la forme intermédiaire (transiens congregans) puis à la phase grégaire et enfin par la forme intermédiaire (transiens dissocians)... selon les conditions du climat et de l'environnement.
La pigmentation et la taille de ce criquet dépendent de chaque phase et de son âge.

13 commentaires :

  1. Noushka I've never seen a brown cricket but he is great.

    RépondreSupprimer
  2. Increíble los detalles que has captado en este saltamontes, especialmente en los ojos. Un abrazo,

    RépondreSupprimer
  3. Incroyable la définition!
    Belle créature si bien traitée!

    RépondreSupprimer
  4. Sacrée bestiole, bien mise en valeur par tes clichés. La netteté est exceptionnelle. Il me semble que j'en avais photographié un il y a quelques années à St Guilhem du Désert dans l'Hérault.
    Bises
    Patrick

    RépondreSupprimer
  5. Superbe!!!!! Il y a quelques jours j ai fait des images de sauterelle et de criquets bon dès mon retour a la maison ça été une visite sur le net pasque la différence entre une sauterelle et un criquet je savais pas et bé maintenant je sais MDR

    RépondreSupprimer
  6. pictures are really good... the subject .. well, we can discuss it :-)
    seems a huge monster !
    ciao

    RépondreSupprimer
  7. Un beau sujet! Je ne l'ai vu qu'une fois à l'automne aussi et dans le Var. Bon , en exemplaire isolé c'est un bel insecte.
    Bonne fin de semaine à vous!

    RépondreSupprimer
  8. ce sont donc ces criquets que l'on fait griller ???

    RépondreSupprimer
  9. Bardzo lubię świerszcze i podobają mi się Twoje zdjęcia. Pozdrawiam.
    I like cricket and I like your photos. Yours.

    RépondreSupprimer
  10. Ah tu ne l'a pas loupé, il est top ! Et merci pour les détails concernant sa vie privée ! ;-) Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  11. Ben oui, mais c'est plus facile sur nos contrées.
    Le problème c'est que sur Mayotte et les Comores, il y a peu d'études ou de recensements sur la biodiversité, alors faut se débrouiller....
    Je ne suis pas allée voir tes propositions encore, pas eu el tiempo.
    Bon le tien est magnifique en plus !!!! BRAVO, j'adore :)
    Bisoussss

    RépondreSupprimer
  12. haa superbe !! et on apprécie d autant les couleurs bien adaptées à son camouflage naturel, bravo noushka
    bizz à bientôt

    RépondreSupprimer
  13. Très beau portrait. Et la petite présentation de l'espèce est toujours bienvenue. Dans les années 90, on trouvait facilement des individus en phase solitaire dans les prairies mosellane. Et je me souviens comme on essayait de les attraper à l'aide de nos chapeaux et casquettes.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...