L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous arrivons bientôt à 780000 signatures!

5 déc. 2013

Le 'silicium noir' des libellules

Imaginez une chambre d’hôpital,
une poignée de porte ou le plan de travail de la cuisine sans aucune bactérie, sans qu'une goutte de désinfectant ni d'eau bouillante ni même de micros-ondes ne soient nécessaires pour éliminer les microbes.
C'est l'idée derrière une découverte incroyable faite par des scientifiques en Australie. Dans une étude publiée mardi dans la revue Nature Communications (Les Communications de La Nature), ils ont décrit comment une libellule les a amenés à créer une surface nanotechnologique qui annihile les bactéries.



Aeshna affinis


Le tueur de microbes est le silicium noir, une substance découverte accidentellement dans les années 1990 et maintenant considéré comme un matériau semi-conducteur prometteur pour les panneaux solaires. Les scientifiques ont remarqué que sous un microscope à électron, sa surface est une forêt de pointes de 500 nanomètres (500 milliardièmes de mètre) de haut qui déchire les parois cellulaires de n'importe quelle bactérie qui entre en contact avec lui. C'est la première fois qu'on découvre une surface hydrofuge qui ait cette qualité bactéricide.



Anax imperator

 L'année passée, l'équipe menée par Elena Ivanova de l'Université Swinburne de Technologie à Melbourne, a été stupéfaite de constater que les ailes de cigale étaient de puissants éliminateurs de Pseudomonas aeruginsoa - un microbe opportuniste qui infecte également les humains et devient résistant aux antibiotiques.
En y regardant de près, ils ont constaté que la réponse ne se trouve dans aucun composé bio-chimique de l'aile mais dans les "nanopiliers" régulièrement espacés sur lesquels les bactéries sont littéralement déchiquetées en lambeaux lorsqu'elles s'installent sur cette surface. 


Cordulegaster boltonii

Ils sont allés plus loin dans la découverte en examinant les nanostructures surmontant les ailes antérieures d'une libellule australienne (Diplacodes bipunctata). Elles ont des piques un peu plus petites que celles du silicium noir, faisant 240 nanomètres de haut. Les ailes de la libellule et ce silicium ont été testé comparativement en laboratoire et les deux se sont avérés sans pitié envers les bactéries.


Crocothemis erythraea

Lisss au contact d'un doigt humain, ces surfaces détruisent 2 types de bactéries, les Gram positifs et les Gram négatifs, aussi bien que les spores et les parois protectrices de certains microbes dormants. 
Les 3 plus visés sont P. aeruginosa, le fameux Staphylococcus aureus (Staphylo doré) et l'ultra-résistant Bacille subtilis, un germe très répandu dans la terre et cousin de l'Anthrax.
Le rythme de l'élimination s'est effectué sur 450 000 cellules de bactéries par centimètre carré par minute sur un temps d'exposition de 3 heures. C'est 810 fois la dose minimum pour infecter quelqu'un avec S. aureus et 77 000 fois celle de P. aeruginosa!
Si le coût de fabrication du silicium noir est un obstacle, il existe beaucoup d'autres options pour créer des surfaces microbicides à une nano-échelle.
"Des nano-matériaux antibactériens aussi efficaces peuvent être fabriqués sur de grandes surfaces", ont-ils écrit.

By Agence France-Presse
Mardi 26 novembre, 2013 18:24 EST

Dragonflys’ ‘black silicon’ found to be potent germ-killer

Imagine a hospital room, door handle or kitchen countertop that is free from bacteria — and not one drop of disinfectant or boiling water or dose of microwaves has been needed to zap the germs.
That is the idea behind a startling discovery made by scientists in Australia.
In a study published on Tuesday in the journal Nature Communications, they described how a dragonfly led them to a nano-tech surface that physically slays bacteria. The germ-killer is black silicon, a substance discovered accidentally in the 1990s and now viewed as a promising semiconductor material for solar panels.
Read on [HERE...]

15 commentaires :

  1. Oh yes, one of the best, thanks Noushka.

    RépondreSupprimer
  2. Awesome captures of the Dragonflies! Your photos are amazing, Noushka!

    RépondreSupprimer
  3. Stunning photography, incredible detail in the macro images Very well done.
    interesting facts regarding the germ killer.

    RépondreSupprimer
  4. Mais tu vas rendre Alain fou avec ton gros plan sur les nervures.
    Bon y'a du nano dans l'air en tout cas !
    Très bonne info, décidément, elles sont fortes ;-)
    bises bises

    RépondreSupprimer
  5. I loved going here!
    The photos, the perfect descriptions.... I will come back more often, for sure!!!

    Big hug from Brazil

    Bia

    RépondreSupprimer
  6. Nie wiedziałam , że ważki oprócz pięknego wyglądu , mają i wielkie zalety. Wspaniałe zdjęcia. Pozdrawiam.
    I did not know that dragonflies besides the beautiful appearance, and have great advantages. Great pictures. Yours.

    RépondreSupprimer
  7. What a beautiful clear information here, you would still not to denken.geweldig handsome.

    RépondreSupprimer
  8. Interesantísimo informe documentado con unas fotografías excepcionales. ¿Cuánto nos queda aún por aprender de la naturaleza?. Un abrazo,

    RépondreSupprimer
  9. Etonnant et épatant ! Comme dit Nath, elles sont fortes ! Et des images magnifiques, en plus ! Mais tu parles alternativement de silicone et silicium, ce qui n'est pas la même chose, la traduction anglaise de silicium étant silicon, sans "e", qui n'a rien à voir avec le silicone des seins de Pamela Anderson ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  10. Très intéressant. Comme quoi étudier simplement ce qui nous entoure avec nos moyens modernes révèlent les solutions que le nature a déjà mises en oeuvre. A nous de les décrypter et de les utiliser intelligemment.

    RépondreSupprimer
  11. Passionnant, espérons que ça se concrétise, la nature à des milliards d'années derrière elle, difficile de rivaliser ! Bonne soirée et bises !

    RépondreSupprimer
  12. Beautiful macros'en what a sharp detail.
    Really great nice to see. Like I said I ooknog lot of dragonflies, but I have yet to figure out and edit. I'm going this week a blog from the four spot Liebel drop or Stone Darter dragonfly on the blog.
    Kind regards, Helma

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cet article vraiment très intéressant et plein d'espoir pour l'avenir de l'Homme s'il devient raisonnable. Bizzz

    RépondreSupprimer
  14. A really interesting post with stunning photographs of beautiful dragonflies. Best regards

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...