L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous avons dépassé les 780000 signatures!

18 janv. 2014

Sanglier: reconnaître un mâle d'une femelle à distance

Sus scrofa
Artiodactyla - Suidae

El Jabali
Reconocer un macho de una hembra

Quelquefois lorsqu'on voit passer un de ces animaux, on aimerait savoir à qui l'on a affaire!
Voici un animal d'environ 65 kg photographié le 30 décembre dernier, un mâle adulte qui de bête de compagnie est devenu ragot de par les appellations officielles: voir [ICI...] sa fiche technique. Il est devenu solitaire après avoir vécu avec sa mère et ses frères et sœurs jusqu'à 6 mois puis dans son groupe familial élargi jusqu'à l'âge de 2 ans.

How to differenciate a male Wild boar from a female at a distance... when you really want to know!







Il franchit une large bande ouverte de 15 mètres environ traversée en longueur par un ruisseau.
Un premier indice me permet de penser que c'est un mâle. Entre les pattes avant et les pattes arrières on peut distinguer une touffe de poils plus longue que ceux du dessous et qui tend vers l'avant, c'est le pinceau ou pistil.

The first clue is the few penis' hairs between the legs, set forward against all the others under the belly:





  Le mouvement de la patte arrière droite vers l'avant découvre l'autre preuve mais je reconnais qu'à première vue ce n'est pas du tout évident pour les néophytes!
 Les testicules du mâle descendent en longueur du dessous de la queue jusqu'au ventre et forment un double plan lisse et légèrement rebondi, plus aisé à distinguer de dos... que de profil!


The movement of the right leg back forwards shows the second clue but I recognize that at first sight it is far from obvious!
The
male's testicles stretch down in length from under the tail to the tummy and and are smooth and slightly plump. They are easier to distinguish from the back than from the profile!





Même photo que la précédente:
la flèche de gauche pointe sur l'ensemble des 'roupettes' alors que celle de droite montre le pistil:

The left arrow point directly at them while the right one shows the penis's hair:




Voici 2 photos déjà publiées ici,
la première ci-dessous d'un plus gros mâle de 90 à 100 kg, vu de dos... Impossible de s'y tromper!

Image Hosted by ImageShack.us

Clic sur la photo pour voir ou revoir l'article


Et la seconde d'une femelle, une laie de 80 à 90 kg:

Image Hosted by ImageShack.us

Clic sur la photo pour voir ou revoir l'article

11 commentaires :

  1. He's a wild boy, alright.
    We've got our share of wild pigs here, too --
    pretty rough customers.
    Watch out.

    RépondreSupprimer
  2. Noushka, amazing photos of the wild boar. what a neat sighting.. Well done, have a happy weekend!

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment très impressionnant de pouvoir "capturer" ces mammifères ... photographiés chez toi ?

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  4. Pas sûre que j'aurais la présence d'esprit de me souvenir de ces excellentes indications, la prochaine fois que j'en verrai un, mais ...voici un article intéressant et comme d'habitude illustré d'excellentes photos !

    RépondreSupprimer
  5. Une série qui me laisse bouche bée et merci pour la leçon ;)
    Les photos de buse sont magnifiques, toujours un plaisir de contempler tes merveilles :)
    Très bonne continuation Noushka - gros BISOUS

    RépondreSupprimer
  6. It does not seem easy to approach this Noushka wolde boar but there again you have a nice array of educational gemaakt.klasse.

    RépondreSupprimer
  7. jiji... Yo le veo muy bien el pincel.. Muy ilustrativo y excelentes imágenes como de costumbre.. Un abrazo

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Noushka !
    Merci de tes passages et de ton com sur mon blog.
    Ravie de te faire rêver.
    J'ai vu tes photos, elles sont super belles, celles de la buse et du cormoran, magnifiques !
    Quand à ton sanglier, tu sais, moi, pourtant moi qui fut une fille de la ville, à partir du moment que je vois une touffe de poils sous le ventre, je me dis qu'il y a forcément une zigounette, donc un mâle. J'en ai la confirmation, quand je vois les deux orphelines.
    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir oiselle
    Le problème c'est que pour le moment la question pratique va poser un problème.... je pense que j'en verrai bientôt, mais pour le moment je vais essayer de ne pas oublier tes conseils :)
    merci !
    bises :)

    RépondreSupprimer
  10. Belle leçon de choses si bien illustrée!
    Bravo Noushka!

    RépondreSupprimer
  11. Donc si j'ai bien saisi, les mâles ont des roupettes, et c'est ça qu'on les reconnait ? Epatant ! Sérieusement, de belles images de ces sympathiques ronchons, bravo ! cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...