L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous avons dépassé les 780000 signatures!

27 juil. 2014

Selysiothémis noir et le coeur copulatoire...

Selysiothemis nigra
Odonata - Selysiothemis

Cette petite libellule est presque absente de France, seul un site en Corse a été repéré. Rare en Europe, il faut aller en Italie, en Grèce ou en Espagne pour la trouver. La particularité de cette espèce est sa tête littéralement mangée par 2 yeux énormes qui font penser à un casque de pilote de jet ou d'hélicoptère!
Les reflets moirés des yeux passent de différentes teintes de bleu sur le dessous au rouge vineux sur le dessus et rendent la mise au point difficile.
L'abdomen est d'un bleu frôlant le noir et le thorax assez poilu, plutôt vineux; les mâles deviennent rapidement pruineux.

The Black Pennant
This small dragonfly is almost absent in France and has only been located on one site in Corsica. Rare in Europe, one must go to Italy or Spain to find it. This dragon is know for its unusually large eyes  reminding of a jet pilot's helmet! Their shimmering effect makes it hard to focus sharply. The abdomen is dark blue and older males develop a bluish tinge. The hairy thorax is a dark winy color. 


Fait curieux, ce mâle se tient sur 5 pattes, la sixième étant repliée derrière sa tête:

Curiously this male is standing on 5 legs instead of 4 or 6: 

 






J'aurais aimé chopper ce mâle de profile mais nous ne nous sommes pas coordonnés!

I would have liked to be perpendicular to this male when he got into this position but we were not syncro!
 


...il n'a pas recommencé mais m'a offert un bel obélisque, position de l'abdomen à la verticale, qu'adoptent beaucoup d'odonates pour limiter l'impacte du soleil lorsqu'il fait très chaud:

He didn't repeat the curving movement but instead offered me the obelisk position: many odanata species position their abdomen vertically to minimize the sun rays when it is very warm:





 


 Si les mâles sont déjà difficiles à apprivoiser, bien qu'ils pullulent partout autour de ce réservoir d'eau qui sert à arroser les rizières et plantations du coin, les femelles sont bien plus dures à trouver et fréquentent peu le bord de l'eau; il faut les chercher dans la végétation sèche en retrait. 
Les ailes de cette espèce ont la particularité d'avoir de fines nervures bien plus espacées que beaucoup d'autres espèces.

Males are relatively difficult to tame although they are everywhere around this reservoir meant to water rice fields and plantations in the area. Females are harder to find especially around the banks; one has to search further in the brush and dry vegetation. The wings' fine nervations are loosely spaced compared to other species of odonata. Have a good look, these females are all we could find in 3 days of roaming the place!






 Je me demandais pourquoi je ne les voyais quasiment jamais boulotter, mais ce cliché m'a permis de me rendre compte que cette espèce ne consomme presque toujours que des proies miniatures croquées en à peine quelques secondes. Le temps de trouver le bon angle pour faire l'image, de faire la mise au point et le moucheron est déjà consommé!
Je me suis donc dépêchée ici, mais la brindille qui passe sur le cou m'a bien compliqué la tâche; ceci est donc le seul cliché publiable:

I have often wondered why I never saw them eat anything but this picture gave me the answer. The preys are mostly tiny flies swallowed in seconds. By the time I had found a good angle for the shot and focused properly, the prey was eaten! I tried to hurry here but the tiny twig crossing the neck made focusing delicate; thus this is the only image publishable:





 Et ENFIN, énorme cerise sur le gâteau:
en 3 ans d'observations régulières tous les étés, non seulement je n'avais encore jamais vu de cœur copulatoire mais je n'ai pas connaissance que qui que ce soit d'autre ait réussi à en pixeliser et j'ai eu la chance fabuleuse de le faire! Il était posé pas loin de la voiture quand nous sommes arrivés et s'est envolé quand j'ai ouvert la portière. Je n'ai eu que le temps de sauter, le cœur cognant, et de les suivre; ils se sont posés sur cette branche à 50 cm du sol et c'est le vent qui les a maintenus dans cette position. N'ayant jamais vu d'autres cœurs, je ne peux que supposer qu'ils se perchent en général comme les autres odos. D'ailleurs j'ai des photos de couples de S. fonscolombii dans ce genre de poses extrêmes toujours à cause du vent. Ce fut le seul cœur, à part un tandem aperçu et qui a filé à la vitesse du vent...
Où se cachent ces belles pour l'acte de copulation? Un mystère que j'espère éclaircir un jour!


Black pennant
And finally, HUGE icing coat on the cake: I believe no one has ever yet managed to photograph a mating wheel, it is the only time I ever saw one and I was truly very lucky to manage these shots! It goes without saying the adrenaline exploded and my hands were shaking with the excitement! It would be interesting to understand where these guys hide when they mate... A case worth to follow!


 

C'est le baron Michel-Edmond de Sélys-Longchamps (1813-1900) qui a donné son nom à cette libellule.

Entomologiste, ornithologue et mammalogiste, ce passionné d'odonates a participé activement à la classification de beaucoup d’animaux. En 1840, il rédige une Monographie des Libellulidées d'Europe.

17 commentaires :

  1. Hello Noushka!

    Your photos are impressive by the details... gorgeous!!!

    Hugs
    Bia

    RépondreSupprimer
  2. Aparte de buenos amigos sin duda alguna sois los mejores haciendo libelulas,,,,
    un fuerte abrazo y hasta pronto

    RépondreSupprimer
  3. Et bien bravo Noushka pour ce cœur copulatoire ! Ta patience est bien récompensée.
    "le cœur cognant" me fait souvent faire des âneries. Je perds alors tous mes moyens. Manque de pratique sans doute...
    Je ne comprends pas pourquoi, souvent, alors que la mise au point semble bonne, d'un seul coup elle se perd alors que rien ne vient s'interposer. De quoi piquer des crises lorsque c'est quelque chose que l'on n'a pas souvent l'occasion de voir ou revoir !!!
    C'est vrai, il y a plus grave dans la vie, mais quand même, je peste !
    Gros bisous et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Fantásticas fotos! Principalmente as da cópula. Parabéns!

    RépondreSupprimer
  5. toujours d'excellentes et rares photos chez toi !!
    magnifique

    RépondreSupprimer
  6. Masterpiece macro dragon pics.
    These are amazing.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle merveille, quelle précision !
    c'est vrai que leurs yeux sont énormes !
    ce n'est que du bonheur
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    Super, encore une espèce rare sur ton site. Je suis impressionné par les yeux de cette libellule et grâce à l'angle de prise de vue, sur les photos 4 et 10 cette caractéristique est frappante. La position en obélisque est étonnante et dommage pour la position de l'abdomen courbé, mais tu as maintenant un nouveau défit à relever. Tes photos du cœur copulatoire sont extraordinaires, tout y est ; une scène rare (apparemment jamais photographiée), une netteté nickel avec une belle profondeur de champ étendue. La position des Libellules comme en lévitation donne beaucoup de légèreté à la scène et le bokeh est magnifique. Vraiment chapeau car cela ne doit pas être évident de garder son calme et sa lucidité devant une telle scène.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. Fabulous photos of the dragonflies! Excellent work as usual.

    RépondreSupprimer
  10. Hello Noushka, these are amazing dragonfly captures.. Your photos always amaze me.. Have a happy day!

    RépondreSupprimer
  11. Truly wonderful stuff, Noushka.We just arrived home yesterday afternoon. I'll be in touch shortly.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour et bravo pour cette série passionnante !
    Chacun réalise ses exercices d'assouplissement avant la rencontre ?
    Beaucoup de douceur et belle précision dans vos photos : merci
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  13. Voilà un Odonate dont je n'avais jamais entendu parlé( façon d'écrire, puisque je me réfère à des lectures), bien que répertorié dans le Djikstra! Une superbe rencontre que tu as très bien immortalisée, vu les circonstances!
    Plus modestement j'ai été contente de trouver dans mon mirabellier une Aeshna cyanea femelle immature que je n'avais jamais vu dans mon coin!

    RépondreSupprimer
  14. Encore et encore de ce cœur ! Un grand moment de joie j'imagine ! Exultate Jubilate, avec musique de Mozart ! Et je crois bien que d'autres photo du Selysio que je n'avais jamais vues... Tu distilles... Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  15. Très belles images...

    Mais d'où vient ce signalement en Corse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cyrille,
      C'est Tioneb (Benoit) du forum des insectes qui m'a dit en avoir photographié une en Corse.
      Apparemment, Dijkstra a marqué le coin dans son guide.

      Supprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...