30 avr. 2014

Balade dans Insectia World...


Peu de temps pour faire les photos que j'aimerais ces jours-ci mais voici quelques insectes sympathiques (si-si, même s'il y en a qui le sont moins!).

Not much time to take the pics I would wish these days but daily strolls have allowed me to encounter some nice guys!

Commençons par ce beau coléoptère, le Cardinal rouge:

Red cardinal male:
Pyrochroa serraticornis
Tenebrionidae - Pyrochroidae

A ne pas confondre avec le Pyrochre écarlate (Pyrochroa coccinea), beaucoup plus commun.
Heureusement très présent chez moi au printemps, je le rencontre souvent lors de mes balades sur les herbes nouvelles et les fleurs sauvages dans les prairies ombragées. Un mâle ici qui se différencie de la femelle par ses antennes plus longues et pectinées.
Pour des infos plus précises, voir l'excellent article d'André Lequet [ICI...].

 (Sigma 150 mm)




The Map butterfly, spring generation:

Araschnia levana
Nymphalidae
La Carte géographique dans sa belle tenue printanière, enfin posée et qui m'a autant fait courir que l'Aurore! Pour photographier ces papillons plus facilement, mieux vaut les chercher lorsqu'il y a des nuages, les moments de moindre lumière les font se poser et attendre le soleil qui leur fournit plus d'énergie pour voler. Leurs écailles sont leurs mini-panneaux solaires!
Ces 2 individus sont bien entendu dans leur version printanière, en été la nouvelle génération est plus sombre.




  
 The Wall Brown
Lasiommata megera
 Nymphalidae

Autre nymphalidé: la Mégère, assez disposée à poser!




 
Southern White Admiral
Limenitis reducta
Nymphalidae

 Voici une photo volée de Sylvain azuré:
Très présent dans le sud, il se rencontre également dans l'est de la France. Ce papillon est particulièrement conscient de la présence du photographe et certains individus sont inapprochables:




The Brown Argus
Aricia agestis
Lycaenidae

Un Collier de Corail, tout neuf, sur les Stellaires:



  Idas Blue
Plebejus idas
Lycanidae

Une magnifique femelle Moyen argus en fourrure bleue!



Et pour clore, un mot sur les tricoptères... Ils constituent un ordre d'insectes qui regroupe plus de 12 000 espèces!
Ils sont apparentés de près aux Lépidoptères (mites et papillons) mais les larves sont adaptées pour la vie en eau douce comme les éphémères, libellules et autres insectes semi-aquatiques.

Before ending, a word on the tricoptera family... This order is includes over 12 000 species, so I won't even attempt to identify this one! They are closely related to the Lepidoptera (moths and butterflies) but larvas are adapted for fresh water life like mayflies, dragonflies and other semi-aquatic insects.


 


This is an old photo of a larva hidden in a self built shelter where it lives before metamorphosis.
 
Leurs larves ont l'habitude de vivre dans un fourreau qu'elles construisent elles-mêmes. Constitués de petites pierres ou de débris végétaux, les fourreaux ont des formes très diverses selon la famille.
Toutes les infos sur cet insecte [ICI...].


28 avr. 2014

Pic épeiche

Dendrocopos major
Piciformes - Picidae

Je vous avais déjà présenté Blanche et Rose, en face à face. Revoici cette dernière, toujours un œil et une oreille à l'affût de l'intrusion de Blanche et d'une troisième dame que vous découvrirez ultérieurement! Très reconnaissable, Rose a les plumes rosées au-dessus de son bec et sur le ventre, contrairement aux 2 autres femelles.


You have already met Blanche and Rose, face to face. Here is Rose again always an eye and an ear on the lookout for an eventual intrusion from Blanche and a third girl you will soon discover! Quite recognizable, Rose has pinkish feathers above her beak and on her chest, unlike the 2 other females.









Ici, elle a du entendre d'autres pics car elle est restée un bon 1/4 d'heure dans cette position!

The next pic shows her anxious of other peckers presence; she remained that way over 1/4 of an hour!


26 avr. 2014

Rollier d'Europe



Coracias garrulus
Coraciiformes - Coraciidae

Carraca de España

Une petite suite aux images de cet oiseau magnifique que nous avons eu la chance de photographier en Espagne l'été dernier... 

 European roller
 A follow-up of a picture series taken in Spain last summer...

Nikon 80/400 mm






25 avr. 2014

L'Aurore

Anthocharis cardamines
Lepidoptera - Pieridae

Le plus joli des piéridés à mon avis! Comme beaucoup d'entre nous, je les attends toujours avec impatience au printemps!
Ses plantes hôtes, nourriture des chenilles, sont des plantes crucifères comme Alliaria, Moutarde sauvage et Arabis mais la Cardamine reste la principale. L'imago se nourrit du nectar de différentes autres fleurs dont les stellaires comme ici:

The Orange Tip
Males differ from females by the orange-tip on the fore-wings, hence their vernacular name. Their host plant is the Cuckoo flower, but adult butterflies feed on other crucifer flowers.

Si les ailes antérieures se distinguent par la couleurs orangée chez le mâle, en revanche le verso de l'aile postérieure marbré est identiques chez les 2 sexes.
Verso de la femelle:
 
Female


Lorsque le soleil se cache, ils se perchent en attendant son retour;
Verso d'un mâle avec son aile postérieure marbrée:

Male

Male



Recto de 2 mâles différents:



24 avr. 2014

Cerf, Chasse, Brame, Trophées, plaidoyer pour les grands cerfs...

 Cervus elaphus
Artiodactyla - Cervidae

...Où sont-ils donc passés?

Comme le sanglier, l'espèce est devenue crépusculaire et nocturne sous la pression de la chasse. Les cerfs ne sortent que tard dans la soirée, particulièrement dans cette région des Pyrénées où les grands mâles portant les plus beaux "trophées" sont chassés.... même et surtout pendant la période du brame.

Si vous tapez cerf, chasse, trophée, brame sur le Net vous serez édifiés et vous aurez même les prix pour tuer une biche, un cerf ou même les 2 à la fois tout en vantant le merveilleux décor pyrénéen dans lequel il est facile de massacrer ces animaux sans aucun discernement: les plus prisés sont les plus beaux et plus grands mâles et par conséquence les meilleurs reproducteurs.

Je me répète mais c'est ma façon à moi de protester contre les organisateurs de ces pratiques qui n'exploitent ces animaux QUE pour faire de l'argent par leur mort. L'instinct de tuer est devenu primitif de nos jours alors qu'il y a moyen d'intéresser les gens à la chasse photographique ou à des observations dans leur environnement naturel, quitte à faire quelques huttes d'affûts - payantes s'il le faut.

Les jeux du cirques datent... Au même titre que la tauromachie, prendre une dose d'adrénaline peut se faire autrement que par la mise à mort... Certains toréadors à présent se donnent le grand frisson en sautant par-dessus l'animal sans le tuer. L'adrénaline sera toujours au rendez-vous si vous troquez votre fusil pour un appareil de photos et l'observation est bien plus enrichissante que d'appuyer sur une gâchette et de trancher violemment la vie à un si bel animal.
J'aimerais penser que l'être humain saura évoluer vers une gestion de la nature plus réfléchie, mesurée, mue non par l'envie de tuer mais par celle de contrôler les quotas intelligemment et avec le respect dû au monde du vivant.

In defense of stags:
  The largest and best reproductive males are systematically culled for their trophies. Result: these males are not seen any more and the younger ones hesitate to come down in the Pyrenean valleys to join the females during the bellowing period. So this is what's left to admire... A sad situation.
Brocket: stag in its second year, nothing to do with the Brocket deer of the genus Mazama, with its first set of antlers:



Lors de cet affût à contre-vent, les animaux se sont approchés presque trop près.
Ce jeune daguet, dans sa seconde année avec sa première paire de bois, en accompagnait un autre identique avec 3 biches.
Ils sont sortis vers 20h30. La lumière étant faible, les ISO - mis en automatique - sont montés au-delà de 6400 par moments... Une pensée pour mon amie Chamoiselle qui a la chance d'avoir le Nikon D4S!!...






22 avr. 2014

Dame Sarcelle d'hiver

Anas crecca
Anseriformes - Anatidae

Par l'une des rares journées privilégiées de février, où les Sarcelles se sont enfin approchées de mon affût, j'ai pu observer cette jolie fille prendre ses aises puis s'approcher presque trop près du Nikon 500 mm!
Pour voir plus de photos de Sarcelles suivre ce lien.

Eurasian teal
One of these lucky days around a lake far from the sea, when a few teals got very close to my 500 mm lens:




Photos non recadrées!...  


 
  


20 avr. 2014

Sanglier: course et empreintes

Sus scrofa
 Artiodactyla - Suidae

Ses activités étaient à l'origine diurnes
mais sont devenues principalement nocturnes suite à de constants dérangements par l'homme et la chasse. On peut encore le voir dans la journée mais dans les zones non fréquentées, sinon c'est dès la tombée de la nuit qu'il se sent plus en sécurité pour se déplacer.


Wildboars on the run and their prints The species use to be diurnal before man started hunting it. It can still be see during the day but in unfrequented areas otherwise it is from the nightfall on that it feels safer to roam.



 






Les performances du Sanglier sont ébouriffantes...
  Très râblé et incroyablement musclé avec un arrière train particulièrement puissant pour lui permettre des accélérations fulgurantes et réaliser des bonds de plus de 3 mètres de haut pour franchir des obstacles tels que les murs de jardins et clôtures, il fait preuve d'une endurance physique étonnante! 
Cet excellent sprinter est également un coureur endurant et peut se déplacer à très vive allure en cas de nécessité et pousser des pointes jusqu'à 50 km/h!


The Wild boar's performances are truly amazing...
Quite stocky and incredibly muscular with a particularly powerful backside allowing it lightning accelerations and  jumps over 3 meters hight to overcome obstacles such as garden walls and fences, it shows surprising physical stamina!
This excellent sprinter is also an enduring runner and can move at a brisk pace in case of necessity and runs up to 50 km/h!
 






Ses empreintes:

Les sangliers sont des artiodactyla (du grec artios "pair" et dactylos "doigt"), un taxon qui concerne 220 espèces réparties sur une dizaine de familles: Suidae, Antilocapridae, Bovidae, Camelidae, Cervidae, Giraffidae, Hippopotamidae, Moschidaer, Tayassuidae et Tragulidae.

Ce sont des ongulés possédant un nombre pair de doigts par pied, et dont le poids est supporté à part égale par les troisième et quatrième doigts (les pinces: voir plus bas), contrairement aux périssodactyles, qui possèdent un nombre impair de doigts, et chez lesquels le poids est supporté essentiellement par le troisième doigt, comme chez les chevaux. Les plus anciens fossiles connus d'artiodactyla datent de 50 à 60 millions d'années.


Artiodactyla comes from the Greek ártios: even and dáktylos: finger or toe. Wild boars are even-toed ungulates: they have an even number of fingers at each foot. The oldest know artiodactyla fossils date about 50 to 60 million years.

These ungulates possess an even number of fingers on each foot and the weight of which is supported equally by the third and fourth fingers, contrary to odd-toed ungulates and the weight
of which is essentially born by the third finger, as with horses. The oldest known fossils of artiodactyla date 50 to 60 million years.

Sur la photo ci-dessous on distingue bien les ergots de cet ongulé ou gardes: petit ongles pointus des 2 doigts atrophiés situés au-dessus et à l'arrière du pied qui font 2 trous ronds dans les traces laissées au sol, à l'arrière de l'empreinte des 2 sabots.

On the picture below one can see its dewclaws: small sharp nails of the 2 wasted fingers situated above and behind the foot making 2 round holes in the tracks left on the ground, right on the back of the tracks left by the hooves (see last pic).




Les 2 doigts principaux à l'avant sont les pinces. Elles sont plus ouvertes que celles des chevreuils ou des cerfs et moins effilées.
Plus elles sont écartées, plus l'animal est lourd.

The 2 main fingers on the front legs are pincers. They are more separate than those of Roe deers or stags and less sharpened. The more separate they are, the heavier the animal.



Sur la photo d'empreintes ci-dessous on distingue 2 petits "trous" à l'arrière: ils ont été laissés par les gardes.
Seuls celles des sangliers laissent des marques, chez les cerfs et les chevreuils elles sont situées trop haut pour être imprimées au sol. 
Chez un vieux sanglier, ces traces peuvent atteindre 9 à 10 cm de long des gardes au bout des pinces; chez le marcassin, elles sont bien plus petites et la distance entre les pinces et les gardes est réduite.

On the track photo below 2 small "holes" left by the dewclaws can be distinguished in the back: only the wild boars can leave them, with stags and deers they are situated too high to be printed on the ground. In an old wild boar, these tracks can reach 9 to 10 cms long in all; in the youngsters, they are much smaller and the distance between pincers and dewclaws is quite reduced.
 

Quand elles sont bien lisibles, les traces laissées par les pieds des mammifères dans la boue sont très parlantes et révèlent à peu près l'âge d'un animal, son sexe, son poids, s'il boite, s'il marche ou courre, etc...
Souvent quand l'animal marche régulièrement, il pose le pied arrière dans l'empreinte du pied avant:

When they are readable, tracks left by mammals in the mud are very revealing about the age of an animal, its sex, its weight, if it limps, if it walks or runs, etc...
When the animal walks at a regular pace, it often puts the back foot in the front hoof's track:

Les flèches indiquent les marques laissées par les gardes