20 août 2014

Place aux dames, Le Teich

 Anseriformes - Anatidae

 Anas platyrhynchos

Cane colvert

Female Mallard:



Anas clypeata
Cane Souchet et son bec en forme de pelle, d'où son nom en anglais!

Les sujets sont loin, hélas; pas encore eu la chance d'avoir cette espèce plus près...

 Female Northern shoveler 

Unfortunately, they were all quite far; I have never had yet the opportunity to get closer to this species...

 




Echasse blanche
Himantopus himantopus
  
Black-winged stilt



Mouette rieuse juvénile
 Chroicocephalus ridibundus

Young Black-headed gull


A great day with David and Miriam!!

19 août 2014

17 août 2014

Vautours percnoptères

Neophron percnopterus
Accipitridae - Accipitriformes

Pour faire ces photos, nous sommes toujours en place avant le lever du soleil et la présence de ces oiseaux n'est pas toujours garantie!
Ce jour-là, la plupart sont restés à une distance limite de l'objectif mais voici ceux qui se sont le plus rapprochés:

 Egyptian vultures in Spain
To take these pictures, we are always settled on site before dawn, nevertheless the bird's presence is uncertain. That day, most of them remained just at the lens' limit but here are those who came the closest:

Un adulte: dans la nature ils sont toujours assez sales!

An adult: in the wild they are always dirty!
 

 






Article pré-publié
Pre-posted publication

15 août 2014

Retour du "vieux sanglier" et les Sangliers-enseignes

Sus scrofa
Artiodactyla - Suidae

Revoir ce mâle dans des conditions différentes de lumière, toujours aussi méfiant et peu rassuré par les clics de nos boîtiers (vivement que Nikon règle ce souci!!), a été un moment très intense également.
 C'est bien la première fois (heu... la seconde!) que nous le voyons, bien qu'il y ait des années que nous jetons les restes de table à cet endroit; il est probablement le doyen des adultes; c'est à ce même endroit que nous photographions les buses et les milans l'hiver.
Tout de même incroyable que, des quelques sangliers qui vivent ici, celui qui est à priori le plus méfiant est le seul à sortir du bois en plein jour mais le coin n'étant pas chassé, ceci explique sûrement cela! Ah, s'il pouvait entraîner les laies suitées, mais c'est apparemment un solitaire... nous en avons aperçu une en rentrant de nuit, avec ses marcassins!

Wild boar
More photos of this magnificent male in a different light, still quite suspicious of the camera triggerings. I hope Nikon is seriously onto it... It must be the first time (well, the second!) that we see this male although we've been discarding food scraps for years in this place; he is probably the oldest around; it is the same place where we photograph buzzards and kites in winter.
What an incredible thing considering that among the wild boars who live here, the one supposed to be the wariest is the only one to come out in broad daylight! Since the area is not hunted it could be the explanation!



 



Arrêtons-nous un instant sur sa hure et ses yeux intelligents: ils sont petits indiquant donc une vision pauvre mais binoculaire; comme elle est portée vers l'avant, cela signifie que le prédateur ne craint personne contrairement aux animaux chassés, les proies, qui les ont placés plus sur le côté de la tête; celles-ci peuvent couvrir un plus grand champ visuel en détectant plus facilement la présence d'un danger dans leur environnement.

Let us look at his head and his intelligent eyes: they are small thus indicating a poor but binocular  vision: since it is directed forwards it means that the predator fears no one contrary to prey animals that  have ayes placed more on the sides; it allows them to cover a larger field of vision and to detect more easily the presence of danger in their environment.





Animal  sacré et très emblématique chez nos ancêtres les Gaulois; il véhiculait le respect pour son intelligence et son comportement social, et magie et rituels pour les druides qui entretenaient une relation avec l'Autre monde, le Sidh.
 il semble que certains d'entre eux se faisaient appeler "sanglier", en gaulois torcos, où l'on reconnaît la racine du mot "torque" qui désigne le collier que portent les dieux ou les dignitaires divinisés.

Les sangliers-enseignes gaulois sont particulièrement représentatifs de la culture celtique laténienne; ils étaient l'objet d'une vénération dans le cadre d'un culte guerrier et ces enseignes militaires ou étendards représentent la plupart du temps un sanglier, souvent de manière stylisée. Leur fonction est similaire à celle des aigles de l'armée romaine.

Carte postale du Musée d’Art et d’Archéologie de Soulac-sur-Mer
Empruntée à l'excellent blog d'Herald Dick.



C'est fortuitement, en décembre 1989 que cette enseigne a été découverte sur l'estran de la plage de l'Amélie, à Soulac-sur-Mer en Gironde, encore enterrée sous une couche de 30 cm d'argile érodée par la mer. À l'époque gauloise, la côte atlantique était située bien plus à l'ouest, au delà du banc des olives visible de nos jours. Le territoire de Soulac, dépendant de la cité des Bituriges Vivisques (province d'Aquitaine depuis Auguste), pourrait avoir vu la cohabitation de deux peuples: les Médulles et les Bituriges Vivisques.

Le sanglier était démonté et soigneusement déposé sur le flanc, les plus petites parties regroupées dans les deux coques latérales plus importantes. Il apparaît donc que c'est volontairement qu'il a été enfoui, sans doute pour un dépôt rituel dont le but nous échappe.
Lire l'article dans son entier [ICI...].

Cet objet exceptionnel et parfaitement conservé, datant du 1er siècle avant J.-C. en tôle de laiton, nous est parvenu en très bon état. On peut le voir au Musée d’Art et d’Archéologie de Soulac-sur-Mer; il a été reproduit sur un timbre. On ne connaît que 4 ou 5 autres exemples de cette forme d'enseignes, notamment à Neuvy-en-Sullias et Corent ainsi que celle qui se trouve conservée au Musée archéologique de Nice-Cimiez, découverte dans le département des Alpes-Maritimes.
 
Sanglier-enseigne gaulois trouvé dans le Trésor de Neuvy-en-Sullias. Cité des Sciences et de l'Industrie (Paris), "Les Gaulois, une expo renversante", 2012, prêt du Musée historique et archéologique de l'Orléanais.

Voir ou revoir également cet article sur les emblèmes et les blasons du sanglier.


Article pré-publié
Pre-posted publication


You might also like:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...