Ma nouvelle page Facebook pour découvrir plus de photos, d'oiseaux notamment:
Carine-Noushka

19 févr. 2019

En route pour des rencontres hors normes - les Gorilles

 Gorilla beringei beringei

Départ de Bruxelles pour un vol moyen de 8h00 et arrivée à Kigali au Rwanda où notre guide vient nous chercher. Le lendemain nous découvrons les Gorilles des montagnes dans le parc national de Mgahinga après une rude montée dans une forêt de toute beauté, partant de 2400 m d'altitude et après un dénivelé positif de plus de 300 m.



Les mâles peuvent peser jusqu'à 300 kg, les femelles plus petites pèsent entre 70 et 110 kg.
Ce sont des animaux sociables et pacifiques qui n'ont pas grand chose d'humain, à part le regard parfois. Ils vivent en familles polygames chacune menée par un mâle dominant, le dos argenté.


17 févr. 2019

Agame des arbres à tête bleue

Acanthocerus atricollis

L'Agame est une famille de lézards sauriens représentée par plus de 300 espèces différentes réparties en Afrique, Asie et sud de l'Europe.

L'Agame des arbres à tête bleue, principalement diurne, est typique d'Afrique de l'est, du centre et du sud; ces individus, photographiés en Ouganda, vivent dans les arbres où ils trouvent leurs proies telles que les orthoptères (sauterelles et criquets), petits scarabées et fourmis; ils bougent très peu, préférant choper leur proie quand elle passe à leur portée.
L'espèce a une vie sociale qui s'organise en colonies de femelles et de juvéniles autour d'un mâle dominant qui en combat d'autres pour conserver son territoire de chasse.


12 févr. 2019

Flash sur les Flamants camarguais

Phoenicopterus roseus


Des incontournables, ces grands oiseaux roses! Si je vais à Pont de Gau à mon retour des Alpes, c'est plus pour les passereaux mais cette fois, comme il y avait des rafales de vent à plus de 100 km/h pendant que j'y séjournais, les petits oiseaux restaient bien cachés.

8 févr. 2019

Cerfs en Barousse: la génération des freluquets...

Cervus elaphus

Du haut des falaises où j'ai pu enfin photographier le Tichodrome échelette grâce à mon amie Monique, nous avons aperçu des points sombres dans les prés aux abords des bois. Nous décidons d'aller voir de plus près et effet une harde de cerfs en "habits" sombres d'hiver était de sortie. Au volant de la voiture, souvent le moteur encore en marche, j'ai pris ces photos avec le Nikkor 800 mm f5/6, pas une mince affaire!!
Comme on peut le remarquer, les cerfs n'ont plus de beaux bois et pour cause... La chasse aux trophées fait des dégâts dans ces populations car elle est si sélective que les beaux reproducteurs n'ont plus le temps de se constituer un cheptel de biches afin transmettre leurs gènes aux générations futures et ce sont les avortons qui à présent qui les transmettent... vive les "plus grands défenseurs" de la nature.
Du coup j'ai presque honte de vous présenter de tels animaux....😢