Vous êtes passionnés par les LIBELLULES?
Vous aimez les photographier et partager vos découvertes?
Rejoignez-nous sur LIBELLULES de FRANCE et d’AILLEURS :)
Lire les conditions de publication sous la bannière à "Publication articles". Vous pouvez me mettre un mail:
noushka321@gmail.com


You are passionate about DRAGONFLIES?
You enjoy taking their pictures and share your discoveries?
Join us on DRAGONFLY WORLD :)
To do so, read under the banner at " Publication articles" and drop me a mail: noushka321@gmail.com

17 sept. 2014

St Bertrand de Comminges, le village et le site


Il est grand temps que je rende hommage à ce site magnifique et hors du temps où nous avons emmené notre fiston australien! Il se trouve à peine à 1/2 heure de chez nous et je recommande à ceux que l'Histoire et les vieilles pierres intéressent d'y passer une à deux journées, vous ne serez pas déçus!
Son histoire est ancienne: tout l'ensemble du site est un haut lieu de pèlerinage et a été sérieusement développé par les Romains.
Le village, au pied duquel d'importantes ruines romaines ont été mises à jour, est classé parmi les plus beaux villages de France; il s'étage jusqu'aux pieds de la cathédrale.

Roman city and medieval town, St Bertrand de Comminges was a stopover on one of the secondary pilgrim ways to St James of Compostela (the Piedmont Way). The whole site is well worth a visit!
 The roman ruins include a temple, a forum, a theater and hot baths: it used to be a very busy marketplace for the ten thousand citizens living here in the first half of the 2nd Century.

Pour fixer ses troupes, Pompée aurait fondé à Lugdunum Convenarum, ancien nom de Saint-Bertrand-de-Comminges, un fort sur cet oppidum naturel. La ville devait devenir un foyer de romanisation de toute cette région (Montmaurin, Valcabrère, Valentine, Thermes de Luchon et du val d'Aran...) et contribuer à y fixer les populations gallo-romaines.
Le centre de la ville romaine de Lugdunum s'est fixé à un carrefour de routes où se tenait un marché important. Le monument à enceinte circulaire fut édifié dans les années 10 ap. J.-C. à l'emplacement de ce carrefour primitif. Autour de ce centre symbolique furent construits en l'espace de deux générations une ville dotée de ses principaux monuments publics : temple au culte de l'empereur, thermes publics (thermes du forum et thermes du nord), marché (macellum), théâtre; puis dans les siècles suivants et vers la périphérie: amphithéâtre, camp militaire, port au bord de la Garonne, etc. La tradition veut que, dans sa plus grande extension, la ville ait couvert toute la superficie de la vallée et ait été plus étendue que Lutèce à la même époque.


 Le clocher-tour de la cathédrale, vue de la ruelle principale:

The wooden bell-tower seen from the main street:


 


Un beau heurtoir ancien avec deux feuilles de chênes inversées sur tête peu avenante!

Old doorknocker:



Tout le village  a été sauvegardé "dans son jus" et merveilleusement restauré; une des maisons à colombages datant des XV et XVIè siècles:

One of the half-timbered houses carefully renovated:



La fontaine à vasque du XVIIIè siècle sur la place principale:

 




Sur le parvis de la cathédrale, le clocher-tour:  
On the cathedral's square the imposing bell tower:

 


 Egalement sur le parvis, le bâtiment des Olivétains I est un ancien couvent acquis en 1985 par le Conseil Général de la Haute-Garonne. Le lieu a été transformé en espace d'accueil touristique et sa librairie propose près de 2 000 titres en histoire, art et régionalisme.

The ancient convent was bought and restored by the general council and turned into a tourist information and culture center.



D'importantes campagnes de fouilles ont été réalisées sur ce site archéologique bien connu par la découverte de son trophée augustéen, un ensemble exceptionnel de sculptures, découvert en 1926.

Les Olivétains II: Cettebâtisse du XIXè siècle, située au coeur de la cité médiévale et entourée de jardins, est à présent un espace d’exposition archéologique; elle est la propriété du Conseil Général depuis 1880, autrefois occupée par la maréchaussée puis aménagée en musée d'archéologie.

The museum housing important archaeological finds:



Pre-posted, I will visit your blogs ASAP!

Article pré-publié, je passe chez vous dès que possible!

16 sept. 2014

La Basilique St Juste de Valcabrère

Dans l'environnement très bucolique du Piémont pyrénéen, à 17 km au sud-ouest de Saint-Gaudens en Haute-Garonne, se dresse cette petite mais ravissante basilique de style roman. Classée monument historique et placée sur un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998.

Our auzie son and his mate!
Je diverge de la faune car notre fiston "australien" est venu nous rendre visite avec sa compagne - 5 ans que nous ne l'avions pas vu! - et nous leur avons fait découvrir ce coin magnifique et plein de charme.

I diverge here from the fauna since our eldest son living in Australia has come to visit us - 5 years we hadn't seen each other! - and we took them to the famous site of St Bertrand de Comminges including a cathedral and this lovely roman church in the magnificent surroundings of Pyrenean foothills.


A proximité de la cathédrale de St Bertrand de Comminges, cette église funéraire perpétue une tradition païenne puis chrétienne; la basilique actuelle fut bâtie aux XIè et XIIè siècles, et consacrée en 1200 par l'évêque Raymond-Arnaud de Labarthe.



Le vaisseau central est divisé en quatre travées. Le chœur est en hémicycle, les absidioles communiquent avec le chœur par une petite porte et une fenêtre.


 
Vue sur l'entrée et le cimetière:


 
Le Portail d'entrée de l'édifice...
 



...et son tympan surmonté d'un damier à triple rang abrite le Christ assis dans une mandorle (forme ovale), bénissant de sa main droite et tenant un livre dans sa main gauche. Il est entouré par les évangélistes Saint Marc et saint Jean, Matthieu et Luc, eux-mêmes surmontés de deux anges:

 


De chaque côté du portail 4 statues colonnes au-dessus desquelles les chapiteaux racontent le martyre de ces quatre saints.

A droite, St Étienne et St Just:

 


A gauche, St Pasteur et Ste Hélène:



Vue du sud:



Continuant vers St Bertrand de Comminges, en se retournant on la voit dans son contexte, en plein milieu des champs:



Carte des chemins de St Jacques de Compostelle:

Main roads leading to Santiago de Compostela:



15 sept. 2014

Chevalier gambette

Tringa totanus
Charadriiformes - Scolopacidae

Nicheur en Vendée ou en Camargue, c'est un migrateur très commun. Bien reconnaissable, il est le seul autre limicole de cette taille avec le Chevalier arlequin à avoir à les pattes orange-vif. Son plumage est marbré - sombre dessus, plus clair dessous - et la base de son bec est aussi orange.
Il fréquente les vasières pour se nourrir d'insectes aquatiques, petits crustacés et annélidés.

Redshank
A migratory wader, very common on the Atlantic, Mediterranean coasts and southern Asia.






Une bande de plumes blanches à l'arrière des ailes le distingue facilement du Chevalier arlequin:





13 sept. 2014

Le Vieux sanglier et le goudron

 
 Sus scrofa
Artiodatyla - Suidae

Comment avons-nous pu réaliser ces rares clichés? En ouvrant un pot de Goudron de Norvège à côté de l'affût et en badigeonnant un peu sous le premier mètre des troncs de 3 ou 4 arbres sans intérêt - pour ne pas abîmer les meilleurs; à force de s'y frotter, les sangliers finissent par esquinter l'écorce de leurs arbres favoris, ce sont leurs frottoirs:

VIEUX FROTTOIR







Pourquoi cette idée?
D'une part, ça sent fort et dissimule toutes les odeurs alentours y compris et surtout celles que nous émettons depuis l'affût: de tous ses sens, la vue du sanglier n'est pas son fort, il s'appuie essentiellement sur son odorat et sur son ouïe pour s'aviser d'un danger et trouver sa nourriture.
D'autre part, ce goudron est aussi un excellent anti-parasitaire qui, joint à l'action de se frotter, fait tomber les parasites.
Hélas les chasseurs aussi connaissent le truc... :(
Même si nous ne les voyons que très rarement, nous soignions les animaux qui vivent chez nous et à l'occasion, ils nous le rendent au centuple... La preuve avec ses images que je n'osais espérer!

Big daddy, the wild boar
 How did we manage these rare shots?
Spreading Norwegian Tare at the bottom of a couple of trees... Why?
On one hand, it smells strong and hides any odor, including and especially ours emitted from the hide: the
wild boar's sight is not his forte, so he has to lean essentially on his senses of smell and hearing to gauge danger and find his food. On the other hand, this tar is also an excellent anti-parasitic and we spread two or three times a year on ugly trunks used exclusively for this purpose.
Unfortunately, hunters know the trick too :(





Il reparaît 1/4 d'heure plus tard alors que nous pensions ne plus le revoir et nous permet ces images vraiment exceptionnelles.


He appears a 1/4 hour later unexpectedly and we then realized those fantastic pictures:
 







Un sanglier sur trois présente des niveaux élevés de radioactivité dans la région de la Saxe (Allemagne) Lire la suite sur Nature Alerte [ICI...]