Ma nouvelle page Facebook pour découvrir plus de photos, d'oiseaux notamment:
Carine-Noushka

27 déc. 2018

Bagarre de Léopards au Botswana

Panthera pardus

J'ai fait ce voyage de rêve dans le delta de l'Okagango à Moremi et Kwaï, seule dans la voiture avec mon ami photographe lui aussi et guide officiel. Ceci nous a permis d'éviter les autres véhicules et de profiter de situations formidables seuls. Sa sœur nous faisait la cuisine et son cousin aidait à l'intendance, notamment pour déménager notre camp tous les 3/4 jours.


Petit brame 2018 en Espagne!

 Cervus elaphus
 
Les grands animaux ne sont pas sortis devant mon affût quand j'y étais pour 3 jours, le matin tôt, fin septembre et juste avant de m'envoler pour le Kenya. Mais les élaphes sauvages de la péninsule ibérique n'ont pas la même structure que ceux du reste de l'Europe. Ils sont moins étoffés et font plus.... "gringalets"! Leurs bois suivent le même principe: les merrains sont plus fins. Cela n'empêche qu'ils sont élégants et fiers!

Nikon: D850 + 800 mm f5/6


22 déc. 2018

Le Busard des roseaux

Circus aeruginosus


Selon mon expérience, je trouve plus facile de photographier la femelle que le mâle et je ne me l'explique pas. Ce n'est que rarement que le mâle se présente devant l'objectif et je me demande si c'est une question de biotope et d'alimentation... J'ai bien souvent vu les femelles chasser les limicoles autour de grands points d'eau alors que je rencontre les mâles plutôt sur des territoires de garrigue où ils peuvent chasser les lapins et autres petits animaux ou se contenter de charognes si les proies vivantes se font plus rares, comme en hiver lors de l'hibernation de certaines espèces.
Ci-dessous c'est un couple qui apparait à environ 80 mètres de moi et les 2 rapaces se posent dans des amandiers au loin. Leur entente est toute relative et conditionnelle surtout à la nourriture disponible.

17 déc. 2018

Femelle Serval et son jeune

Leptailurus serval

Il est répandu en Afrique sub-saharienne à l'exception des forêts denses et chasse près des cours d'eau. C'est un petit félin, unique dans son genre et s'il partage un ancêtre commun avec le Lion, il est plus proche du Caracal. Sa queue est mi-longue, son aspect quelque peu disproportionné avec une tête assez petite mais finement maquillée et un nez noir curieusement volumineux.


16 déc. 2018

Palombes par centaines de milliers

Columba palumbus

Une telle densité est un spectacle rarement vu en cette mi-décembre dans les Hautes Pyrénées et le Magnoac; le ciel était noir.
A cette nouvelle, un ami et moi décidons de les pister pour prendre des clichés pour révéler le phénomène. Un exercice difficile car elles sont hélas traquées par les chasseurs qui se postent de bonne heure sous les arbres sur lesquels elles se posent avant de se laisser tomber dans les champs de maïs récemment récoltés pour pacager 2 ou 3 heures avant de se remiser pour la nuit dans la canopée des grands arbres en forêt. 

14 déc. 2018

Le Faucon émerillon

Falco columbarius


C'est un petit faucon très rapide qui chasse presque au ras du sol une fois qu'il a repéré sa proie; il se nourrit d'insectes, de petits rongeurs et de passereaux. Les rassemblements de ces derniers autour d'un point d'eau vont les attirer et après un repas, ces petits rapaces apprécient un bain. Ci-dessous je vous propose une femelle venue justement se baigner:

13 déc. 2018

Chacal à chabraque, les petits

  Canis mesomelas schmidti

Ces jolis animaux sont monogames et les couples se forment pour la vie mais le plus intéressant c'est que la première portée vont ignorer leur instinct de se reproduire pour aider leurs parents à élever la portée suivant si besoin est. La chance a voulu que j'ai pu voir et photographier des petits, il y en avait 4, en ce début d'octobre. 


9 déc. 2018

Les Hérons crabier de Baringo

Ardeola ralloides

C'est un grand lac au nord de Nairobi et sur lequel on peut prendre un canoé pour se faufiler le long de ses rives et découvrir nombre d'espèces d'oiseaux, notamment des Ardeidés magnifiques. Je vous propose ici le Héron crabier sous toutes ses coutures!


8 déc. 2018

Le phacochère, un mal aimé...

... et pourtant!

Phacochoerus africanus


S'il est un Suidae comme les porcs et les sangliers,il est le seul représentant du genre Phacochoerus.
Le mâle peut peser jusqu'à 100 kg.
Comme vous allez le voir, le phacochère peut tenir tête à un léopard ou même à une lionne, et n'hésite pas à charger s'il se sent menacé. 

6 déc. 2018

Domaine des Oiseaux, suite et fin


J'y suis allée à deux reprises en ce mois de novembre et je propose les dernières photos avec la brève apparition d'un brocard. Mais vous reverrez certaines espèces dont les Grandes aigrettes qui étaient nombreuses à ce moment-là, car si certaines passent l'hiver chez nous, d'autres sont de passage.

2 déc. 2018

Portraits de guépards

 Acinonyx jubatus


Voilà un félin qui n'en est pas tout à fait un. Sans parler de son maquillage ou d'un physique plus fin que tous les autres ni de son adaptation à la course qui lui permet d'atteindre les 110 km/h sur d'assez courtes distances, ses griffes ne sont pas rétractiles; elles sont plus semblables à celles chiens, ce qui lui permet ces pointes de vitesse sans les user.