3 juil. 2014

Leucorrhinia dubia conquers new territory


Bassa d'Oles, un site remarquable dans le Val d'Aran (Pyrénées Espagnoles) où nous aimons prospecter chaque année pour les odonates et la flore mais aussi pour sa beauté.

The site of Bassa d'Oles in the Val d'Aran (above Vielha in the spanish Pyrenees) is quite remarkable for its dragonflies, its flora and its beauty.

Une des tourbières - Nikon 18/55

J'ai déjà publié un article sur cette libellule au début de sa saison de vol et parce que nous la rencontrons chaque année dans les Pyrénées françaises ou espagnoles cela ne m'a pas immédiatement frappée de la voir là!! En fait c'est bien la première fois que nous constatons sa présence ici et donc l'extension de son territoire dans ces montagnes; une belle surprise relatée ici: Leucorrhinia dubia colonise un nouveau site. Quelle bonne nouvelle quand on entend parler bien plus souvent de la régression de telle ou telle espèce...



I already published about the White-faced darter at the beginning of its flight season and because we find it regularly every year in the french and spanish Pyrenees it didn't dawn immediately on me that it was the first time we saw it here!! In fact it is the very first we observe on the site thus its territory is increasing. Such good news considering we always hear about regression of such or such species...

Toutes les photos suivantes sont prises avec le Macro Sigma 150 mm
The follow pics wre taken with the Sigma 150mm

L. dubia, male adulte



 Un peu plus loin, sur les gentianes jaunes, mais impossible à approcher:

L. dubia, male adulte

J'attends, couchée par terre devant ce gros cailloux qui lui sert de reposoir, un des 2 seuls mâles présents sur cette partie de la berge...

I am lying on the ground by this rock he uses as a resting place, waiting for one of the 2 males present on this side of the bank...

il finit par me regarder dans les yeux: 
at last he looks at in the eye:
 





 Nous n'avons vu que 4 cœurs copulatoires cette fois-ci et pour cause puisque seuls quelques rares individus avaient atteint ce site pour y commencer leur tout premier cycle de leur reproduction; voici 3 d'entre eux:

All in all we only saw 4 mating wheels 3 of which we managed to shoot. The low number of individuals explains it since they only started to mate here for the very first time.





Et le 3ème cœur qui fait mal au cœur... Le dernier segment du mâle est arraché mais tient encore suffisamment pour accrocher une femelle:
And the 3rd wheel, somewhat heartbreaking... The male's last segment   has been partly torn off but enough is left for him to grab and hold a female:


20 commentaires :

  1. Interesante reportaje especialmente desde el punto de vista de haber podido localizar una especie que está en expansión. Un abrazo,

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Noushka,

    Tes photographies de libellules sont magnifiques. Je me permets de t'adresser ce lien : http://www.image-nature.com/forum/viewtopic.php?f=7&t=52397

    Je pense que tu as toutes tes chances si tu participes.
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci Samuel,
      C'est vraiment gentil à toi d'avoir pensé à mes photos!
      Mais je manque de temps ayant 3 blogs à administrer dont http://odonatas69a.blogspot où nous sommes une dizaine à publier et 1000 Pattes qui me prend aussi beaucoup de temps.
      Par contre quand tu te sentiras prêt à participer sur Libellules de France et d'Ailleurs, tu seras le bienvenu! :)

      Supprimer
  3. Nouska what a beautiful area and what a wonderful beautiful dragonflies, it is not that the temparature and humidity also play along a toll?

    RépondreSupprimer
  4. What a pristine looking site, that pool of water is crystal clear! Magical images again Noushka :-)

    RépondreSupprimer
  5. Superbes photos d'une libellule que je n'ai jamais vue :)
    Le dernier mâle a eu des ennuis, le pauvre ! Qui l'a ainsi estropié ? Un oiseau ?
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. More great shots. And I love that beautiful mountain lake.
    Great spot to find your winged subjects.

    RépondreSupprimer
  7. C est très beau par la haut . Tes libellules sont vraiment superbes !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Awesome captures of the dragonflies, Noushka! You just totally amaze me.. I hope you do not mind I shared the link to one of your prior dragonfly post on my next post for my Critter party on Saturday.. I hope you get some more visits to your lovely blog. Your dragonfly shots are awesome... Have a happy weekend!

    RépondreSupprimer
  9. Noushka wat spectaculair zijn deze opnames van al deze Libelle !!
    Helemaal geweldig !!
    gr,
    Annie

    RépondreSupprimer
  10. The Pyrenees are lovely. You have so much more patience than I do, lying on the ground by a rock waiting for a dragonfly to light and look at you! But I'm so glad you do! The one looking you in the eye reminds me of a helicopter.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    La première photo fait rêver, j'imagine le plaisir de se retrouver dans un tel environnement. Ce qui m'étonne, c'est la proximité qu'il y a avec ces Odonates, surtout avec le soleil qui est au zénith donc en général les Libellules sont hypers réactives à fuir. J'ai compris que sur certaines photos, tu attendais que la Libellule revienne sur son reposoir, mais avec les photos de cœurs copulatoires, tu devais réaliser une approche...et là, c'est hachement balèze. Espérons maintenant que les larves arrivent à terme pour conquérir ce nouveau territoire.
    Je te souhaite un bon week-end,
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  12. MErci Michel,
    Oui, quand le soleil brille ardemment les libellules sont hyper réactives mais elles ont tellement de choses à contrôler qu'on peut miser sur une attention dédiée à autre chose qu'à une masse en approche lente.
    Les femelles doivent échapper aux mâles qui ne pensent qu'à les kidnapper pour s'accoupler et transférer les spermatozoïdes qui assureront leur propre descendance. Elles tentent de se poser dans les herbes à ras du sol pour leur échapper, le temps de prendre quelques minutes de repos entre les pontes successives. Mâles et femelles doivent également garder l’œil sur les insectes pour se nourrir en même temps alors si notre masse n'émet pas de mouvements brusques, ils ne se sentent pas en danger.
    Il est évidemment plus facile de se positionner à côté du perchoir favori d'un mâle qu'on a repéré et de l'attendre mais là encore l'approche doit être lente pour nous intégrer dans son environnement.
    Pour les cœurs c'est une approche plus délicate, le mâle n'a plus rien à faire d'autre que de repérer un danger éventuel car c'est à ce moment-là qu'il sont (lui et sa belle) les plus vulnérables.
    J'ai tout lieu de croire qu'une seconde génération de Leucorrhine douteuse est en route sur ce site!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes explications détaillées concernant l'approche et c'est là que ton expérience sur le terrain ainsi que tes nombreuses observations font la différence. Je vais garder en mémoire ta réponse pour mes prochaines sorties. Merci du partage de tes connaissances et il faudrait un jour avoir un "débat" (peut être cet hiver, because plus de temps dispo) sur le soleil ou ciel voilé pour les photos, c'est un sujet passionnant.
      Je te souhaite un bon week-end,
      Amicalement.

      Supprimer
  13. Dear Noushka,
    What a lovely photos again and the climatic conditions and environment must be just right for them to thrive in this region!
    Kindest regards,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  14. What a wonderful, pristine spot and your photographs are fantastic as always.

    RépondreSupprimer
  15. C'est fait exprès la photo qui pique les yeux au 18/55mm ?
    Ces libellules sont très intéressantes, j'ai du mal à en prendre en photos elles ont tellement la bougeotte...

    RépondreSupprimer
  16. Je n'ai jamais rencontré cette libellule superbe, mais nous avons traversé la Val d'Aran il y a un peu plus d'un an : quels merveilleux paysages ! Nous avions surtout vus de beaux papillons mais si mal photographiés que j'ai été incapable de les identifier par la suite. Tant pis : c'était beau !!!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  17. bravo encore pour cette série, et pour une fois qu'une de nos copines élargit sa zone d'action ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...