9 juil. 2014

Lac de Genos-Loudenvielle: plaidoyé pour la Libellule fauve



Plea for the Scarce chaser
This lake is the only spot where the species lives in a large part of the south-west of France and it should be preserved.


Libellula fulva

1.   Caractéristiques du lac de Génos-Loudenvielle pour abriter cette libellule:

  

Il est situé au pied des Pyrénées, dans la vallée du Louron.
 


 De nombreuses grenouilles évoluent entre les nénuphars qui s'étalent à la surface du lac.

Many frogs evolve among the water lillies


L'été, les baigneurs y sont assez nombreux mais n'ont qu'un impact réduit sur le biotope. La municipalité prend soin de ne pas effectuer de fauchages excessifs, ce qui met moins de pression sur la zone "sauvage".......... merci à eux!

Outre les petit zygoptères comme les Pennipattes bleuâtres (Platycnemis pennipes), quelques espèces d'agrions et parfois une apparition de caloptéryx, on y trouve aussi ces libellules:
Anax empereur (Anax imperator)
Cordulie bronzée (Cordulia aenea)
Orthétrum réticulé (Orthetrum cancellatum)
Libellule deprimée (Libllula depressa)
Crocothémis écarlate (Crocothemis erythraea)...


2.   Mais surtout la Libellule fauve:

Elle est l'espèce de Libellulidae la plus rare et la plus irrégulière en France en raison de l'insuffisance des milieux favorables pour le développement des larves (Libellules.org), quoiqu'elle puisse être localement très présente. Par contre, elle est absente d'une grande partie du sud-ouest, à l'exception du lac de Génos-Loudenvielle:
 

It is the rarest and the most irregular in the libellulidae family in France due to the lack of favorable environment for the larvae's development, although there can be many locally. On the other hand it is absent in a very large part of the south west except around this lake.

L'espèce est absente de toute la zone en rouge
(plus ou moins) à l'exception du point
rouge: Génos-Loudenvielle.


Pourquoi cette exception?
Pour la qualité de son biotope bien préservé; ce lac d’origine karstique et glaciaire présente les conditions idéales pour le développement des larves: 

Un petit cours d'eau le traverse, se diffuse à sa surface et alimente les eaux en oxygène, en conséquence de quoi:
*  L'eau stagnante y est donc d’une grande qualité; elle est enrichie par:
L'apport de matériaux organiques et minéraux provenant des roches magdaléniennes qui surplombent l’ensemble en amont.
Le milieu forestier alentours permet une bonne décomposition du bois et des feuillages dans ces eaux qui abritent une petite faune aquatique ad hoc pour le développement des larves.  
*  La présence de plantes hydrophytes vivant immergées sous l'eau toute ou partie de l'année: elles permettent aux larves de s'y cacher.
 
Certaines régions concentrent quelques points d'eau qui leur sont favorables permettant ainsi à l'espèce des échanges de populations plus aisés. Mais l'isolation de ce lac rend un apport de "sang neuf" plus aléatoire et épisodique, d'autant que cette espèce n'est pas vagabonde.


3.  Evaluation des effectifs:
Nous y passons au retour de nos prospections dans les Pyrénées, pour évaluer le nombre des individus présents. S'il est généralement élevé, force est de constater que cette année ce n'est pas le cas: pendant les mois de juin et juillet ces odonates devraient y être 3 à 4 fois plus nombreux.
Les femelles sont plus rares que les mâles que l'on trouve perchés à moins de 7 à 8 mètres des berges.
Une pollution ne semble pas en être la cause mais plutôt les conditions climatiques qui pourraient leur être défavorables depuis 2 à 3 ans. Le site mérite largement une étude approfondie sur cette question...


4.   Evolution dans sa tranche de vie aérienne:

L'Emergence a lieu le plus souvent le matin assez tôt mais peut s'étaler sur la matinée en fonction de l'état physique de la larve, des conditions météo ou de la présence de prédateurs.

The emergence takes usually place early in the morning but be delayed because of the weather or if the larva is not in a tip-top physical condition or if predators such as ants and spiders are many.
                                         
  



Les ailes sont alors encore opaques et verdâtres à cause de la lymphe.

The wings are still opaques and greenish due to the lymph.






Elles deviennent hyalines quelques heures plus tard:

They become translucid a few hours later:

Jeune mâle - Young male



Une jeune femelle avec l'aile postérieure gauche curieusement moins fumée que les autres à l'apex:

Young female


Seconde femelle "ado", on remarque particulièrement ici que les ailes ne sont pas plates:

Young female


Mauvaise émergence, ce mâle est condamné. Chaque année, je constate un nombre important d'individus émergeant avec des ailes très abîmées, ce cas est sévère:

A number of reasons can lead to a bad emergence and each year I observe many cases but this one is severe:



Gros plan sur l'exuvie: comme on peut le voir, elle est très épineuse et ne peut être confondue avec d'autres grâce à ces 2 éléments:

Its exuvia with spines on each segment:




Les mâles adultes:
Ils se perchent en evidence sur la végétation près de l'eau pour guetter le passage des femelles. La taille du territoire de chaque mâle dépend du nombre de ceux-ci sur le site.

Males perch on the vegetation near the water to wait for females. The size of each one's territory depends on the number of males present on the site:

Adult male

Ils le défendent contre les autres odonates en les chassant mais ce n'est pas la plus agressive des libellules. 

They defend it against other dragons but the species is not the most aggressive.



Un vieux mâle dont le bleu de l'abdomen est déjà bien usé: 

An old male with a worn off abdomen:




Cœur copulatoire:

La figure ultime où le mâle transfert ses spermatophores # à la femelle avant qu'elle ponde en solo: on comprend sur cette photo pourquoi et comment l'abdomen des mâles présente ces usures:

The mating wheel, ultimate figure where the male transfers his sperm cells before she goes laying in solo; one can see why and how the abdomen's blue color is worn off:
 


La ponte: 
Elle est différente selon les espèces.
Comme chez nos autres espèces de libellulidae, chez la Libellule fauve elle est exophyte: l’œuf n'est pas inséré dans la végétation comme chez d'autres espèces, il est sombre et disparaît dans les petits débris végétaux qui reposent au fond de l'eau.
Les femelles pondent en éjectant leurs œufs par petits paquets tout près des berges:
 
Laying female:
Egg laying with the Scarce Chaser is exophyte: the eggs are not inserted into the vegetation as other species do; they are dark and disappear among the many plant debris.


ISO (automatiques): 3600, F/7.1, Vit: 1/640

 



# Spermatophores : chez les Odonates, le mâle ne produit pas des spermatozoïdes libres mais des spermatophores, sortes de sacs dans lesquels les spermatozoïdes sont rassemblés, la tête orientée vers le centre, en une masse arrondie recouverte d’une substance apparemment adhérente. (Libellules.org).

19 commentaires :

  1. merci pour toutes ces magnifiques photos et merci de transmettre ton savoir! je viens avec grand plaisir!

    RépondreSupprimer
  2. Beautiful beautiful, the Scarce Chaser are the best, the colouring is marvelous.

    RépondreSupprimer
  3. Thank you for this beautiful account of this magnificent dragonfly, Noushka. I'm sorry to hear that it has declined so badly this year, and hope that the situation turns around. If the numbers are down this year, does it mean that last year was the bad year, with poor breeding?

    I was interested to read about the female's oviposting. I was watching a Broad-bodied Chaser doing the same thing last week, and was surprised to see that there was no definite act of placing the eggs, but it seemed to be just dropping them into the water. Now you have explained (assuming both species behave similarly?).

    Best wishes - - Richard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you Richard for this interesting comment!
      You are right, all libellulidae do lay that way: ejecting small packs of eggs usually enclosed in a mucus gelly at the surface of the water, unlike aeshnidae and others who lay each egg at a time into the rotting vegetation.

      Supprimer
  4. Great flight shots Noushka.
    I have photographed a male this week.

    RépondreSupprimer
  5. Noushka, what an amazing post. I enjoyed the information and your gorgeous images.. Have a happy Thursday!

    RépondreSupprimer
  6. There is not a doubt in my mind that you should create an illustrated guide. Wonderful detail on these photographs.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour ma chère Noushka,

    Une belle aventure que tu nous offres aujourd'hui avec la visite de cet endroit resté encore sauvage. Tes photos sont naturellement magnifiques et j'apprends encore tellement de choses grâce à toi. Toutes ces informations sont précieuses et je t'avoue que j'ai dû faire des recherches pour la signification de certains mots.
    Tu es également très avisée en ce qui concerne l'identification de toutes ces charmantes libellules. Merci de nous faire partager cette belle passion.
    Histoire de sourire ! :
    Ma fille Fauve porte bien son prénom... Elle aurait pu être une libellule !! Je lui dirai ainsi elle ne me reprochera plus de l'avoir appelée ainsi !


    Gros bisous ☼ ♡ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Martine!
      Quel joli prénom pour une fille (ça m'aurait plu de m'appeler ainsi!!), elle devrait en être fière même et surtout si elle est la seule à le porter dans son entourage! :)

      Supprimer
  8. Encore un superbe article qui est richement illustré de photos sublimes bravo

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Noushka,
    Quel endroit superbe, merci pour ce reportage complet avec toutes les phases de la vie de cette Libellule. Les photos (superbes) explicatives complètent parfaitement ton texte. Toutes tes photos sont tops nickels ; netteté, profondeur de champs, cadrage...bref, du grand Noushka et c'est difficile de faire un commentaire à la hauteur de ton talent.
    Je te souhaite une excellente journée,
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Michel, merci! Tu vas finir par me faire rougir!!
      Tu es adorable!

      Supprimer
  10. Dearest Noushka,
    Inceredible photos with great biological explanation! You must be very knowledgeable for being able to capture such great photos.
    Enjoy your day.
    Kindest regards,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  11. Hi Noushka.

    Beautiful pictures of dragonflies.
    So exquisitely to see everything.

    Groettie from Patricia.

    RépondreSupprimer
  12. Wow ! Ce billet commence très bien avec la présentation d'un site très beau et aussi très riche. De ceux qu'on ne peut se permettre de perdre. Ensuite, vient cette libellule si belle et si intéressante à connaître. Tes propos lui rendent hommage et ils sont à la hauteur de ce superbe insecte. Tes connaissances sont grandes, mais c'est ta façon de les transmettre qui importe le plus. Bravo et merci.

    RépondreSupprimer
  13. What a fascinating post, Noushka. I loved the pictures, but I also enjoyed learning about your mysterious dragons. Lake St Pé of Ardet is lovely, and I hope it can be protected. Serious habitat destruction is occurring in my area ~ tear up everything to throw up monster houses that we don't need. Thank you for speaking up in your blog and for showing us all the natural beauty of your world. Happy Friday!

    RépondreSupprimer
  14. Encore une fois : épaté par le boulot ! (ben couillon) ! Tu as raison de vouloir que soit pris en compte le sort de cette infime petite chose qu'est une libellule... Mais si on ne commence pas à s'occuper des petites choses, qu'adviendra-t-il des grandes ? Cdlt, M.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...