10 juin 2015

La Gorgebleue à miroir et son sauvetage in extremis: en cause le baguage


Luscinia svecica
Passeriformes - Muscicapidae

Ce 04 juin, nous sommes 3, avec JC. Wicker, à nous être installés près du 10 au Teich où le couple nourrit ses jeunes encore au nid et heureusement inaccessible au public. Les 2 parents se perchent à tour de rôle sur ce bout de branche puis on ne voit la femelle pendant un bon moment... 

A true pair of Bluethroats taking turns in feeding their offspring at le Teich bird preserve, but the female disappears for quite a while...




La femelle:



Voici son histoire:
Patrick décide d'aller voir plus loin si les râles sont de sortie et revient 2 minutes plus tard main tendue en disant:
"Vous voulez voir miss Gorgebleue?"
JC et moi-même pensons à une plaisanterie mais Patrick a bien la femelle dans sa main. Il nous explique qu'il l'a trouvée se débattant sur le bord du chemin, la bague prise dans ce qu'il croyait être du fil de pêche.

Photo:  J.C. Wicker
Photographe33


Les photos n'étaient pas simples à prendre, nous avions tous des gros télés!

JC a juste le temps de faire ce cliché de loin et en la libérant je m'aperçois que c'est une herbe à la tige plus fine qu'un cheveu et très résistante qui l'avait entravée. Si Patrick n'avait pas été au bon endroit au bon moment et que l'oiseau s'était fait prendre ailleurs, elle y serait morte et la survie de ses petits - avec un seul parent pour les nourrir - aurait été sérieusement compromise.
Dans ma précipitation de la libérer rapidement à cause des petits, j'ai complètement oublié de relever le n° de la bague métallique en cause et qui n'est pas une de celles utilisées par la réserve ornitho du Teich. En agrandissant les photos, j'ai pu voir ce qui semble être 51, 88 et M. La femelle est reconnaissable à son aile gauche qui pend un peu plus que l'autre.

Si certains motifs sont bien fondés comme le suivi d'une espèce sérieusement en déclin, trop d'associations en Europe et à travers le monde s'en servent pour s'amuser à cet exercice sous couvert de ces même motifs et bon nombre d'oiseaux meurent suite au stress engendré par les filets, les manipulations, les séances photos avec l'oiseau dans les mains ou encore parce qu’ils se retrouvent pris au piège par des bagues mal fermées. Désolée messieurs les ornithos, mais je m'élèverai toujours contre l'excès de ces pratiques. Il serait également judicieux d'utiliser des bagues adaptées et parfaitement sécurisées.



And here is the story of this female.

On the04th June at Le Teich bird preserve, we are 3 - with JC. Wicker - to be wait for the birds feeding  their young in a nest fortunately inaccessible to the public. The 2 parents perch alternately on this branch but after a while we don't see the female for quite some time. Patrick decides to go farther to see if the Water rails are out but returns after a couple of minutes hand stretched out and said:
" Do you want to see the Blue throat female? "
 JC and I think it's a joke but Patrick is indeed holding her. He explains that he found her struggling along the edge of the path, ring caught by what he first thought was a fine fishing line. As I was releasing he bird I notice that it was a very thin and resistant grass blade; if Patrick had not been at the right place in the right time, and if the bird had been caught further, it would have surely died and the survival of the young would have been seriously compromised. In my haste to free it fast because of the chicks, I completely forgot to note the metallic ring number a kind of ring the Teich ornithologists don't use.
If some motives are well founded such as the follow-up of a species seriously in decline, too many associations in Europe and worldwide use them as a pretext to have fun with this exercise under the cover of those exact motives and a lot of birds die from the stress brought on by nets, manipulations, photography sessions with the bird in hand or even because they get trapped by loosely closed rings. Sorry guys, but I shall always rise against the excess of these practices.


On voit ci-dessus que la bague n'est pas parfaitement sécurisée... ce petit écart a failli la tuer.


Above, the tiny gap of the improperly secured ring could well have been a cause of death.


Après un bon moment, elle a repris son nourrissage comme si rien ne s'était passé.









26 commentaires :

  1. Well, they have saved and continue lovely bird can look after their children. It's great. Regards.

    RépondreSupprimer
  2. An interesting story with a good ending Noushka. I don't think the apology about your comments regarding the ringing regime were necessary, you made some valid points, and you were quite right in your opposition about the 'excesses' of the practice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Many thanks for your support, Pete, much appreciated :)

      Supprimer
  3. You are absolutely right, Noushka, to talk about the excesses of bird banding and the fact that for many it has nothing to do with science, it's just what they do a couple of times a week. I am glad that you and Patrick were there to rescue this poor creature.

    RépondreSupprimer
  4. Hello Oiselle
    À une semaine on se serait croisés ;-)

    Quelle aventure. Le mâle bagué que nous avons eu est en quelque sorte le loup blanc des GB du Teich.
    Cela m'a valu de grands débats en privés et fort intéressants, sur le baguage, avec une juriste de la LPO et le responsable de sauvegarde de la RN de Moëze Oléron. Les techniques de baguages et les évolutions de cette pratique avancent bien, mais nous, derrière nos objectifs on ne le sait pas.
    Le MNHN a décidé de réduire considérablement les prises et utilise des bagues de couleurs posées en même temps pour un suivi sans capture. Je pense que les choses évoluent dans le bon sens. Il faut juste en discuter et écouter les autres.

    Après un bon coup de stress je suis contente de savoir qu'elle est partie en bonne santé. Heureusement qu'il s'agissait de Patrick et non de visiteurs "communs" du parc.

    Bises les oiseaux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Merci pour ton retour oiselle:)
      Eh bien c'est une bonne nouvelle mais n'empêche que je persiste à dire que TROP d'ASSOS se mêlent de baguer intempestivement un bien trop grand nombre d'oiseaux. Il serait grand temps d'agir avec bon sens et de la bonne manière!
      Je veux bien écouter les autres mais quand ils démarrent leur discours par: "oui je sais, VOUS les PHOTOGRAPHES".... Ca commence mal une conversation ;-) et tu me connais....!!!!!
      Je lui ai évidemment répondu: "peu importe les bagues sur les photos, c'est le bien être et la survie des oiseaux dont on parle...."

      Supprimer
  5. Bravo pour ce sauvetage ! Et quelles belles images !

    RépondreSupprimer
  6. Love the colorings on your little friend.
    Beautiful.

    RépondreSupprimer
  7. Absolutely gorgeous, Noushka! :)

    RépondreSupprimer
  8. coucou nouschka
    Heureusement que vous étiez là !
    Toujours dommage de voir disparaître
    de si joli oiseau !
    Les petits vont pouvoir continuer à grandir avec leurs parents !
    gros bisous
    MITOU

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Noushka,
    Je te rejoins sur le fait qu'il y ait trop de baguages et sur un grand nombres d'espèces cela est injustifié, mais bon, je ne suis pas un spécialiste. Heureusement que vous étiez là et que cette femelle puisse de nouveau nourrir ses petits, c'est ça le plus important. Au niveau des photos, c'est du tout bon, comme d'habitude et cet oiseau est vraiment magnifique. Je l'ai observé qu'une fois au parc du Marquenterre en baie de somme, mais pas dans de si bonne condition.
    Pour toi, pas la peine de te mettre de bagues pour suivre tes déplacements, il suffit de venir sur ton blog et suivre tes pérégrinations. Donc si les oiseaux ne veulent pas de bagues, il n'ont qu'à ouvrir un blog...CQFD.
    Je te souhaite de belles observations,
    Amicalement,
    Michel

    RépondreSupprimer
  10. Un pájaro espectacular y tus fotos lo hacen más espectacular. Un abrazo Noushka.

    RépondreSupprimer
  11. Dear Noushka,
    how fortunate that Patrick saw the poor bird and you could save her (and doing this, also her offspring).
    Beautiful pictures you made.
    Best regards, Corrie

    RépondreSupprimer
  12. I too am uncomfortable about the amount of ringing that's done, Noushka. I get the feeling that, for many, it's become a 'trophy sport', with little or no justification. Yes, there are times when it gives useful information concerning certain species, but so often the nets used don't target specific species and just give stress to the numerous birds caught. Well done to you and Patrick for finding and freeing this bird from its distress and probable death, and the subsequent jeopardy to its young.

    Beautiful images of a bird that I'd love to see.

    Best wishes - - - Richard

    RépondreSupprimer
  13. Hello Noushka, what a gorgeous bird. I love the blue throat. Awesome photos. Enjoy the rest of your week!

    RépondreSupprimer
  14. To see a Bluethroat, I should be so lucky.
    Fabulous images as always Noushka.

    RépondreSupprimer
  15. Pfff that is some story of the female, Noushka. Such luck your friend found her and resqued her. I never saw a bluetrhroat but one day I will. Love the photos you took of the male and female.
    Regards,
    Roos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. You will one day Roos!
      Thanks for your kind comment :)

      Supprimer
  16. superbe les couleurs des plumes

    RépondreSupprimer
  17. Hi Noushka.

    What a beautiful bird is this.
    And what a good thing you were just there and have helped the bird.

    Groettie frome Patricia.

    RépondreSupprimer
  18. BRAVOS mes amis pour avoir sauvés cette femelle gorge bleue et surtout merci Carine de t'élever haut et fort contre les ornithos pour ce stress qui infligent aux oiseaux lors des comptages.
    Bises à vous deux et il me tarde de voir tes photos ds sangliers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Josy,
      Je te les envoie en avant première! ;-)

      Supprimer
  19. J'aime bien quand tu es en colère et que tu voles dans les plumes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha!!!!!!!!
      Comme disait le Major Achbach dans la Grande vadrouille: "De moi vous osez vous foutez ?"

      Supprimer
  20. Tu as raison, sous prétexte de sauvegarde il y a hélas exagération. Ravie pour elle qui a eu la chance de croiser ton chemin.
    Les carreaux aussi sont dangereux, dans mon atelier j'avais proscrit les rideaux, mais le jour où une mésange s'y est cognée et s'est assommée (tout s'est bien terminé heureusement) j'en ai remis pour que cela n'arrive plus. Belle soirée, Noushka.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...