7 oct. 2015

Infarctus mésentérique

 Please dear English readers, use the translation to understand what happened, I don't feel up to write this in different languages, but the Mesenteric infarction is rare, brutal and clinical signs can be so ambiguous that it could save the life of a dear relative.
Many thanks for your support and kind words, you all have proved great friends. Right now I feel devastated and empty and I cannot handle replying to each of you.


Por favor queridos amigos hablando Español, utilice el traductor, no tengo el coraje de hacerlo yo, pero es muy importante que usted lea esto el fin de comprender que el Infarto mesentérico existe y ser prevenidos para poder interpretar los síntomas muy rápidamente y posiblemente salvar la vida de uno de sus  pariente cercano.
Las causas son múltiples, tabaco, estrés, gran cansancio, etc.
Mil gracias para vuestros palabras, me van al corazon, pero no tengo la fuerza de responder a cada uno como pueda imaginarlo.


Chers amis et amies,
Je ne peux pas trouver les mots pour remercier assez de tous vos témoignages amicaux et si chaleureux.
Quelque part, tous vos messages de soutien m'aident à réaliser que je ne suis pas dans un cauchemar dont je vais me réveiller, ils m'ancrent dans une réalité terrible et en même temps ils me réconfortent.
Je ne suis pas une personne à étaler ma vie comme vous vous en êtes rendu compte mais je tiens à vous expliquer ce qui s'est passé car cela pourrait peut être sauver la vie d'un de vos proches.

L'infarctus mésentérique est un accident de santé rare et méconnu du grand public, et pas toujours correctement interprété par le corps médical.

Son diagnostic est très difficile car il n'y a pas de symptômes qui le caractérisent et il en présente une gamme très variée depuis le mal de ventre classique à l'état de choc.
L'interruption de la vascularisation intestinale entraîne une Ischemie dont l'infarctus mésentérique est la forme la plus sévère. Elle entraîne brutalement la nécrose d'un segment intestinal rapidement irréversible. Un caillot de sang (embolie) se coince dans une partie plus étroite de l'artère qui alimente le mésentère et tous les organes digestifs. Le résultat est une nécrose de tout le système cardiovasculaire avec des conséquences brutales et irréversibles.

Il s'agit d'une urgence médico-chirurgicale.

L'affection est terriblement foudroyante, imprévisible et rare - et représente 1% des admissions en service. Le diagnostic est souvent tardif, les symptômes pouvant être confondus avec d'autres comme la colite par exemple; elle est responsable d'un pourcentage élevé de mortalité.
Patrick n'a pas montré tous les signes caractéristiques annonciateurs, il avait passé 5 ou 6 heures sans bouger dans un des affûts de Chambord, et j'ai immédiatement pensé qu'il était resté trop longtemps assis dans une mauvaise position quand il m'a dit qu'il devait rentrer à l'hôtel car il avait un peu mal au ventre. Il a pris un Doliprane et nous sommes allés diner, puis il s'est levé une ou 2 fois dans la nuit pour prendre du Spasfon mais je ne l'ai pas entendu. A 6h00 du matin il a repris un cachet, et j'ai décidé de descendre annuler l'écoute du brame pour 6h30, mais il m'a dit d'y aller, qu'il préférait se reposer un peu et que si ça n'allait pas mieux à mon retour à 10h00, nous irions voir un médecin. Ne voulant pas qu'il se sente coupable de me retenir 3 heures dans la chambre et à mille lieues de me rendre compte de ce qui se tramait, j'y suis allée.
Quand je suis rentrée, il s'était habillé, avait sorti le café, mais je l'ai trouvé sur le lit, le visage serein, tout était fini depuis trop longtemps pour le ranimer.

Même si nous avions eu l'information sur cette affection et qu'il soit allé aux urgences immédiatement, la chance de le tirer d'affaire était faible mais elle existait, et c'est pourquoi j'ai pris la décision de vous l'expliquer pour que vous sachiez reconnaitre ces symptômes et peut-être contribuer à sauver un être proche; vous trouverez plus de détails sur internet.

Encore mille mercis à tous et à toutes, je ne peux évidemment pas répondre à chacun d'entre vous comme vous pouvez l'imaginer mais vous avez toute ma gratitude.
Il me faudra encore du temps pour revenir sur la blogosphère.
A bientôt avec toute mon affection


56 commentaires :

  1. Merci Nouschka, on n'est jamais trop informé surtout lorsqu'il s'agit d'une affection grave, brutale et mortelle.
    Je suis de tout coeur avec toi dans cette terrible épreuve, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Mis condolencias más profundas.

    Un fuerte abrazo.

    RépondreSupprimer
  3. Mis condolencias más profundas.

    Un fuerte abrazo.

    RépondreSupprimer
  4. My prayers, and may peace be with you Noushka.

    RépondreSupprimer
  5. Muy agradecido por la información. Lo importante ahora es que usted se recupere de tan duro y dramático golpe en la medida en que alguien puede recuperarse de una pérdida así. Puede que, no de manera inmediata pero sí a un corto/medio plazo, el magnífico trabajo que usted hace en fotografía difundiendo a través de este medio el conocimiento sobre la naturaleza y los animales, se convierta en un modo de dulcificar su pena.

    Nuevamente le hago patente mi pesar y espero pronto verla de nuevo volcada en esta tarea que con tanta calidad y a tan alto nivel viene manteniendo.

    Un abrazo,

    RépondreSupprimer
  6. Nous t'embrassons encore très fort ma oiselle et une fois les enfants repartis, n'hésites surtout pas, tu le sais, la maison est là ne serait ce que pour te refaire une santé. Doudou aussi est là et aime toujours autant les câlins.
    Avec tout notre amour et tout le reste.
    Nathalie et Jean -Claude

    RépondreSupprimer
  7. Merci Nouskha d'avoir le courage d'expliquer ce qui arrivé à Patrick et surtout de nous rendre attentif à un problème dont j'ignorais tout.
    Nous pensons bien à toi avec toute notre amitié.

    RépondreSupprimer
  8. Ma chère Noushka j'ai été épouvantée quand j'ai appris cette triste nouvelle sur le blog de Nath. Je venais moins souvent sur le tien car j'ai beaucoup de mal à y arriver. Là j'ai eu la page rapidement. Je ne connaissais pas du tout cette affection et merci à toi d'avoir eu le courage de nous l'expliquer. Je n'ai pas de mots pour te dire combien je suis triste et je voudrais partager ta peine. Je suis de tout coeur avec toi et te souhaite bon courage. Je t'embrasse.
    chatou

    RépondreSupprimer
  9. Merci Noushka, nous partageons un peu de ta douleur, nous t'attendrons sur la blogosphère mais nous serons là.

    RépondreSupprimer
  10. Nous sommes, comme tu le sais, de tout coeur avec toi et nous te souhaitons un grand courage.

    RépondreSupprimer
  11. Corinne Kozik7/10/15 14:06

    Bonjour , on ne se connais pas , j'ai jamais mis de commentaire mais je viens voir tout les jours s'il y a de nouvelles photos car je suis admirative de ce blog .
    Bon courage pour traverser cette douloureuse épreuve .

    RépondreSupprimer
  12. Dear Noushka, So sudden a demise is shattering. I wish that I could help, but feel helpless to do so. Please know that I care, and am thinking about you. God bless, and thank you for sharing this.

    RépondreSupprimer
  13. Hi Noushka.

    Very good of you to explain the death of Patrick.
    Very difficult for you, but as well to warn.
    I wish you much strength, it will not be easy to lose your husband so suddenly.

    Many dear greetings of Patricia.

    RépondreSupprimer
  14. Dear Noushka, thank you for your explanation and warning for this Mesenteric infarction.
    All I can hope for is that you find support and love from family and friends in these difficult days and strenght to cope with your terrible loss of your husband Patrick in the coming times.
    You are in my thoughts,
    Roos

    RépondreSupprimer
  15. Bon soir Noushka,
    Je comprends fort bien que tu ais ce sentiment de penser que tu vas te réveiller d'un cauchemar, c'est bien normal. Perdre un être aimé est tellement difficile à accepter, même si intellectuellement nous savons.
    Merci à toi d'avoir pris la peine d'expliquer... car oui, tu as raison, cela peut sauver une vie.
    Je suis de tout coeur avec toi dans ta douleur.
    Je t'embrasse.
    Pascale

    RépondreSupprimer
  16. Every day we live is a gift. I send you sincere condolences, Noushka, and a wish that you gather the strength to be brave in the days ahead.

    RépondreSupprimer
  17. No tengo palabras... Todo mi cariño y afecto Noushka.

    RépondreSupprimer
  18. No tengo palabras... Todo mi cariño y afecto Noushka.

    RépondreSupprimer
  19. Peu présente sur la blogosphère en ce moment, j'apprends à l'instant la terrible nouvelle. Les médias indiquent souvent comment reconnaître un AVC imminent, mais ne parlent pas du tout de ce genre d'accident, moins courant et pourtant tout aussi redoutable. Merci infiniment d'avoir pris la peine de rédiger cette information malgré ton chagrin. Bon courage pour faire front et tenir le choc. Je t'embrasse très fort, Noushka, mes pensées t'accompagnent
    Tilia

    RépondreSupprimer
  20. Merci Nouchka d'avoir eu le courage de prendre ta plume pour nous donner toutes ces explications !
    C'est vrai qu'un jour nous pouvons tous être confronter à ce terrible drame !
    gros bisous
    MITOU

    RépondreSupprimer
  21. Hola querida y entrañable amiga Noushka,no sabes bien la de vueltas que me ha dado la cabeza antes esta sensible perdida de un gran amigo,no puedo olvidar ni olvidare esos dias que estuvimos juntos haciendo fotos y compartiendo amistad,yo espero que aunque se que te costara mucho levantar el animo puedas estar a tu altura querida amiga.No quise molestarte sabiendo los papeleos que hat que hacer ante esta situacion.Pongo en tu disposicion mi apoyo y amistad querida amiga.Un fortisimo abrazo.

    RépondreSupprimer
  22. Étant rare sur le web ces derniers temps, je découvre ce soir cette triste nouvelle, je te présente mes sincères condoléances, Noushka. De tout coeur avec toi.

    RépondreSupprimer
  23. Dearest Noushka,
    What a devastating and rare fate for your dear Patrick! You are even so kind to warn others for the signs of Mesenteric infarction.
    All I can do from afar is pray and wish you strength in coping with this sudden loss. May God bless you and your loved ones.
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  24. c'est terrible , terrible ...
    je suis de tout coeur avec toi et merci de nous mettre la puce à l'oreille avec ces symptômes d'alarme
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  25. Thank you for sharing this information, dear Noushka! I cannot imagine what you have gone through. I'm holding you close in my heart. I am so sorry for what has happened. The devastation and emptiness will eventually ease to a bearable level. I'm sending you a big hug!

    RépondreSupprimer
  26. J'en reste pantois. Je n'avais jamais entendu parler d'une telle chose et je réalise la violence d'une évènement aussi inattendu. Les gens qui disparaissent survivent à travers tout ce qu'ils nous ont transmis, tous ce que nous avons partagé avec eux et qui nous a un peu changé, fait évoluer dans une certaine direction, et qui a influencé nos choix et nos valeurs, et dont nous transmettons à notre tour une partie à nos proches. C'est un héritage et il faut le prendre comme tel, et c'est pourquoi tes passions et la vie reprendrons le dessus. A bientôt j'espère dans la blogosphère :-).

    RépondreSupprimer
  27. Nous ne nous connaissons pas mais j'ai lu l'article qu'à déposé Pascale ce matin avec un renvoi vers votre site. Je vous exprime toutes mes condoléances et suis de tout coeur avec vous même si malheureusement ma compassion ne changera rien à cette épouvantable nouvelle.
    Je vous souhaite beaucoup de courage.

    RépondreSupprimer
  28. C'est terrible Nouschka, je suis de tout coeur avec toi dans cette épreuve, je te présente toutes mes condoléances.

    RépondreSupprimer
  29. je n ai pas le plaisir de vous connaitre
    j ai lu cela sur un blog ami
    je vous peie d 'accepter mes plus sincéres condoléances
    c'est en effet , une chose terrible dont je ne connaissait pas non plus les symptômes
    cordialement
    kénavo

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour les explications que tu donnes et qui peuvent sauver des vies...
    Pensées pour toi, qui a vécu de drame et qui a pensé à le partager ainsi.
    Je ne te connais pas, mais j'ai suivi le lien donné par Pascale.
    Prends bien soin de toi. Je te souhaite beaucoup de courage pour les jours à venir.

    RépondreSupprimer
  31. Pascale m'a donné le lien vers votre blog, je ne vous connais pas mais votre histoire me touche beaucoup. Toute ma sympathie après ces moments difficiles et inimaginables.J'admire votre grand courage avec ces explications claires que vous nous donnez de ce qui est arrivé à Patrick et qui pourront permettre de sauver des vies. Prenez bien soin de vous. Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  32. j'ai également suivi le lien de Pascale et je vous présente mes plus sincères condoléances...
    vous avez eu la grande force et le courage de nous informer

    amicalement

    RépondreSupprimer
  33. Noushka,
    I believe he is gone looking through your eyes, so sensitive to nature! No pain is good, but sometimes you have to go through them and look back fondly the good memories. I bring here a little comfort, if that is possible ....

    Je t'embrasse avec affection

    Bia

    RépondreSupprimer
  34. Hi Noushka,
    Thanks for the information. It won't help Patrick but it may be helpful for others. Once again I wish you all the strength you need. Try to cherish all the good memories.
    greetings, Kees

    RépondreSupprimer
  35. bonjour,
    Merci pour cet article, cela peut etre utile de savoir
    ma profonde sympathie dans ces douloureux moments.
    christophe

    RépondreSupprimer
  36. c'est grâce à Pascale que je suis sur votre blog. Je comprends votre douleur - cette maladie est très dangereuse ... et je suis triste pour vous. Cela vient si rapidement. Mon mari a été touché par ce syndrome.
    J'ai la chance d'avoir appelé les pompiers très rapidement (il avait comme une indigestion et j'ai vu au bout d'un moment que ce n'était pas une indigestion) et qu'il soit hospitalisé aux urgences. Au départ (c'était le 31/12) ils ont cru à une "cuite" ... mais ouf ils ont fait les examens ... trois jours très difficiles. Et maintenant tout va mieux, mais il a toujours sur lui son dossier médical au cas où...
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  37. Noushka,
    De blogs en blogs, via celui de Pascale MD (http://nokomis.eklablog.com/), je lis avec beaucoup d'émotion votre épreuve douloureuse.
    Acceptez mes plus sincères pensées.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour Noushka
    Je suis quelques fois passé sur ce blog que j'admire beaucoup, sans rien déposer. Mais face à ce qui vous arrive, je ne suis venu que pour vous exprimer ma simple et profonde compassion.
    Ce n'est pas évident, dans ces moments de détresse, de s'oublier et de penser aux autres comme vous l'avez fait en rédigeant cet article. Merci.

    RépondreSupprimer
  39. je viens via le blog de Pascale. Douces pensées en ce moment si tragique. Un billet courageux de partage.
    @+

    RépondreSupprimer
  40. Bonsoir Noushka,
    On ne se connaît pas, je suis une amie de Pascale ( Flodarom ), je viens de lire ce qui vous arrive sur son blog.
    Je viens vous présenter mes sincères condoléances pour le drame qui vous a touché.
    La vie tient vraiment à peu de choses, c'est très courageux de votre part d'avoir raconté votre histoire.
    J'avoue que je ne connaissais pas cette sorte d'infarctus, les symptomes sont sournois et imprévisibles.
    Je vous embrasse.
    Martine

    RépondreSupprimer
  41. Bonsoir Nouschka, je viens du blog de Pascale et je vous lis assez souvent chez Nathalie. Je vous remercie pour votre témoignage, c'est une maladie que je ne connaissais pas.
    Je vous adresse mes sincères condoléances. C'est un moment très douloureux, je vous souhaite beaucoup, beaucoup de courage.
    Permettez moi de vous embrasser.
    Katia

    RépondreSupprimer
  42. je suis toujours jusque là passée en silence mais avec beaucoup d'admiration pour votre travail ... les mots sont très insuffisants pour exprimer le ressenti dans ces cas là alors je me contenterais juste de vous écrire ma tristesse, ma compassion et mes condoléances les plus sincères ...

    RépondreSupprimer
  43. My dear friend, I am completely shocked. I have been travelling, hence I had no time to visit blogs and I was now catching up when I find something so sad happened while I was away. What can I say? I deeply regret it, and I hope you can recover soon. We all understand that you don´t have time to answer all of us one by one. First you have to recover, receive love and affection from your family and friends; then, later, you will be abel to come back to the blogs world. Meanwhile, I give you as much support as possible with these humble words.

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour Noushka,

    Je suis profondément désolée d'apprendre ce terrible drame qui te touche.
    Je t'adresse mes condoléances et mes pensées les plus sincères.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour l'épreuve et le deuil que tu vas devoir affronter.
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  45. Courage oiselle !! plein de bisous et de bonne pensée des montagnes Suisse

    RépondreSupprimer
  46. Toutes mes douces pensées pour toi chère Noushka ....

    RépondreSupprimer
  47. Bonjour Noushka,
    je ne sais que trop bien ce que peut représenter la perte d' un être cher, il n' y a pas de mots assez forts pour le réconfort, je voudrais juste te témoigner ma plus profonde sympathie et te dire que si tu as envie ou besoin de parler je me rendrais disponible quel que soit le moment, un mot sur mon mail et je te contacterais . Peu présent ces derniers mois je garde toujours un réel intérêt pour les personnes avec lesquelles j' ai pu sympathiser via nos passions communes et nos blogs respectifs .
    Je te souhaite des jours meilleurs, amicalement Laurent .

    RépondreSupprimer
  48. Estimada Noushka,
    siento muchísimo lo ocurrido.
    Entiendo perfectamente que, ahora mismo, la pena invada todo su mundo.
    Espero que su ánimo no desfallezca y, como dice otro de sus admiradores español, Miguel, seguramente la fotografía será un bálsamo que puede ayudar en la recuperación de la fortaleza.
    Un abrazo y mi admiración por el magnífico trabajo realizado.

    RépondreSupprimer
  49. Thinking of you, my friend! Sending you hugs!

    RépondreSupprimer
  50. Dear Nouchka,
    what sad and what a scare with this sudden death. I wish you lots of love, power and strength to bear this.
    I thank you for your explanation on the Mesenteric infarction.
    Love, Helma

    RépondreSupprimer
  51. Un geste,qui pourra sauver une vie,bravo pour votre grand courage.

    RépondreSupprimer
  52. Toutes mes pensées vous accompagnent, toi et les tiens...
    Les décès prématurés et surtout foudroyants sont toujours injustes, toutes les disparitions sont injustes. Une de mes tantes est décédée de la même façon, quoiqu’elle ait été prise en charge, cela a été très long, plusieurs jours d’hospitalisation et de soins avant la fin. Cela s'est passé il y a 30 ans. On voudrait que la médecine puisse nous être une aide, ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Comment faire soi-même un diagnostique ? Cela vaut pour d'autres pathologies. Nous sommes si fragiles, si résistants à la fois...

    Il y a peu, j'ai trouvé cette phrase d'Alexandre Dumas fils : "Ceux que nous avons aimés et que nous avons perdus ne sont plus là où ils étaient, mais ils sont toujours et partout là où nous sommes"... Patrick et toi avez aimé être ensemble, il sera toujours près de toi sur ton chemin...

    RépondreSupprimer
  53. Oh ben dis moi Noushka, quel mauvaise et bien triste nouvelle ! Je suis de tout coeur avec toi et c'est très courageux à toi de nous expliquer ce problème.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
  54. Sending you hugs and courage, Noushka! I do every day!

    RépondreSupprimer
  55. Salut Noushka, continue de nous faire de belles photos, c'est ça qui lui ferait plaisir.
    Amitiés.
    JP.

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour Noushka,
    2015 restera une année terrible, pour toi, comme 2003 le fut pour moi...
    Les 30 septembre resteront pour toi des journées très particulières, comme les 8 décembre, pour moi...
    Tu fais le choix de maintenir tes partages sur la blogosphère, et je voudrais encourager ton effort...
    Le jardin et les oiseaux sont venus imperceptiblement prendre une place centrale dans ma vie : le séisme d'avoir perdu ma fille a ouvert une brèche...
    La blessure ouvre des horizons, le 30 septembre est trop proche : je te souhaite d'être bien entourée cette fin d'année...
    Mes pensées sincères, et ces quelques mots maladroits, pour t'accompagner, depuis mon Refuge LPO, en Savoie...
    Bises amicales
    RV

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...