L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous avons dépassé les 780000 signatures!

28 oct. 2015

Le brame du cerf à Chambord

Cervus elaphus
Artiodactyla - Cervidae

J'ai enfin rassemblé mon courage pour regarder et préparer mes photos,
ce qui m'a fait revivre ces derniers instants partagés avec Patrick qui était si heureux d'avoir enfin l'occasion de voir et de photographier le spectacle magique de ces grands animaux au moment du brame, puisqu'il est devenu quasi impossible de le contempler dans les Pyrénées de ma région pour les différentes raisons mentionnées dans des articles précédents.

Mais avant de vous présenter ces images faites pendant notre premier et dernier jour dans ce parc exceptionnel, je voudrais remercier du fond du cœur mes amis et amies qui m'ont apporté un soutien moral précieux et leurs pensées affectueuses par le biais de ce blog, par mail ou par téléphone, pendant ces dernières semaines:

Jean-Louis et Nicole, Serge et Jean-Paul, Bill et Nika, Corrie, Diane, Breathtaking, Nath et JC, Lucie, Jacques et Jocelyne PREVOT, Jean et Lulu Citharel, Stéphane Villers, Josy33, Roos, Pascale Delalandre, Chamamy, Christiane Beaudemoulin, Mariette, Carolle Trilla, Louise-Fundy Blue, Vieux Matou, Sophie Giraud, Miguel, Bernez.legoff, Mitou la bretonne, Antonio PG, Fernando SC, Félix Fernández, Mariette, Elfi, Nick Morgan, Lycène, Richard and Linsay Pegler, David and Miriam, Lavana, Gunilla, Framboise, Sylvaine Boisson, Warren Baker, Pulsatilla, Eric Delobelle, KeesvanD, Pastfotos, Vincent Esquiroux, Roy Norris, JiPehel, Morikan, Michel Auriac, Laura Shenda, Olivier Payen, Blas, Pescalune, Lylytop, Marco Luyjken, Anna Minguez Corella, Consuelo, Pete Woodruff, Chatou11, Roger et Ginette, Alain et Colette, Corinne Kozik, Fram actual, German Ibarra, Tilia, Adamante, Olivier Bailleux, Focales, Floralie Wolff, Monica et la mer, Quichottine, Marie Thé Baumard, Nays, Beatriz, Crislo gouby, Andree Gab, Pierre (de chez Pascale MD), Mbindo16,  Eki Eder, Flodarom, In the mirror, Nathalie, Tawaki, Isa, Chamoiselle (Dominique), Laurent, Teresa Herrero, Helma, Cergie, Claude, Hernán Tolosa, Ma Ninou et beaucoup d'autres qui ne lisent pas mon blog mais qui comptent parmi mes très bons amis.

Et aussi et surtout mes deux fils, mes deux lumières, si solidaires et si soudés malgré la distance, chacun à un bout de la planète, avec lesquels je partage leur grande douleur d'avoir perdu leur papa.

Une importante page de ma vie se tourne mais j'ai encore bien du mal à la lâcher. Je n'ai pas encore l'envie de reprendre la photo et donc mes prochains articles seront un résumé de prises de vues réalisées cet été.

Pour se retrouver au cœur de ce grand moment à Chambord, il faut passer ses nuits à l’hôtel Le Grand Saint-Michel, un charmant hôtel 2 étoiles familial que je remercie encore tout particulièrement pour leur accueil et leur geste à mon égard en ce sombre 30 septembre. Je tiens également à remercier ici très sincèrement Monsieur André Joly, maire de Chambord, et Armonie qui m'ont prêté tous deux des épaule solides et tellement amicales.

Le Domaine national de Chambord est le plus grand parc forestier clos d’Europe avec ses 5400 hectares, il est inscrit au réseau écologique européen NATURA 2000 en zone spéciale de conservation, sa surface classée représente 4694 ha.
C'est donc l'endroit idéal pour apercevoir ces grands mammifères, les écouter et les voir se battre particulièrement au moment du rut - comportement unique chez nos mammifères européens - qui se déroule environ entre le 20 septembre et le 20 octobre chaque année. C'est une période de grosse fatigue pour les grands mâles qui s'alimentent peu, chacun voulant établir sa suprématie sur le plus grand nombre de biches possible, qui doivent dissuader les autres prétendants souvent par des combats violents.
Toutes les biches n'étant pas prêtes au même moment, ce sont des vas et viens fatigants pour s'assurer de la disponibilité des unes ou des autres en évaluant leur état hormonal et s'accoupler. Le brame ou "raire" marque le début de cette période d'activité intense et les tonalités de chaque individu dévoilent un certain nombre d'informations qui permettent aux concurrents d'évaluer la puissance des mâles alentours. Les combats se déroulent toujours en terrain dégagé et les adversaires se retrouvent dans un état second qui canalise toute leur attention l'un contre l'autre.

En ce matin du 29 septembre, nous montons dans un petit mirador le long du canal; la lumière est en contre mais nous avons la chance de voir ce cerf sortir du bois et le traverser, un peu loin. Patrick ayant le 500 mm, j'avais opté pour la combinaison 300mm + convert 1/4 plutôt que le 80/400 dont le rendu est un peu moins bon quand le sujet est loin.




Il revient vers nous avant de bifurquer vers la droite, passant sur les boutis de sangliers, nombreux dans ce parc immense.



Plus tard dans la matinée, au mirador de la "Pièce du chêne", un autre animal fait son entrée sur la grande prairie. Ici, beaucoup sont de jeunes 12 cors avec une solide charpente prometteuse. Un plus vieux cerf se reconnait à un fanon développé, partie inférieure de l'encolure, ce qui n'est pas le cas chez beaucoup de ces jeunes animaux.
Sûr de lui, les testostérones au pic, celui-ci appelle un éventuel concurrent, pressé d'en découdre pour évacuer la pression.




Au fond de la prairie, un autre s'y prête mais un vrai combat n'aura pas lieu, les animaux sont fatigués et se réservent pour les plus sérieux qui ont lieu en fin de journée.  



Chacun marque sa place en frottant ses bois sur le sol.



Dans l'après-midi je pars me poster à la Gabillière, à 200 mètres de la Pièce du Chêne; moins d'animaux mais meilleure lumière. L'activité principale se déroule hélas dans la prairie du fond, derrière une haie épaisse qui longe un ruisseau. Toutefois, un 12 cors au bois gauche cassé lors d'un précédent combat apparait, exténué et se couche.







Il trouve encore l'énergie de bramer.



Deux ou trois sangliers passent mais les deux espèces s'ignorent royalement.




Plus tard les hormones le chatouillant, le cerf se relève et marque sa placette:


Dans de prochains articles vous pourrez voir ou découvrir la violences des combats.

Pour plus d'infos sur le Cerf élaphe, je vous recommande les excellents sites de François Ribeaudeau et de Jean-Paul Debleau.

Voir aussi:
Le milieu naturel de Chambord: végétation, nature des sols, faune.

49 commentaires :

  1. Noushka, it is good to hear from you. I have been thinking about you a lot. These are phenomenal pictures. I am sure these are treasured memories. With best wishes.

    RépondreSupprimer
  2. Noushka, it is good to hear from you. I have been thinking about you a lot. These are phenomenal pictures. I am sure these are treasured memories. With best wishes.

    RépondreSupprimer
  3. Well done Noushka, I hope your love of the natural world can be you much solace in your difficult times. xxx

    RépondreSupprimer
  4. Ma chère Nouschka,
    Cet article est excellent, tes photos merveilleuses...
    Tout comme la peinture est une précieuse amie pour moi, ton talent pour la photo comme le dessin va t'aider à avancer et à alléger ta souffrance.
    Je te fais de gros bisous, fée nature...

    RépondreSupprimer
  5. j'espère que ta passion de la nature et de la photo t'aident à surmonter cette épreuve difficile...je suis heureuse de voir ce nouveau billet!
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. Un fuerte abrazo y a seguir luchando con la cámara. :)

    RépondreSupprimer
  7. I know that it must have taken a lot of courage to return to Bloggerland with a post so full of poignant memories for you, Noushka. My admiration for you is now even deeper. A fabulous post with wonderful images and words giving us an insight into this amazing spectacle. Thank you, and welcome back!

    With much love - - Richard

    RépondreSupprimer
  8. Photo made by a professional is something else, huh!
    Noushka, I think staying in the midst of nature is always good and brings back the energy of a bad time now. Your photos are wonderful and their technique to take the natural movements of these large animals made me carry up this park, I loved!

    Take care <°(((<
    Bia

    RépondreSupprimer
  9. Dear Noushka, I agree with Richard who says it all so well. I am also glad to see you back with these spectacular photos of the Deer at Chambord. I hope nature will help you to soften the pain you still must feel and in due time make it bearable.
    Take good care,
    Roos

    RépondreSupprimer
  10. Your first post is much credit to you Noushka, words and illustrations alike.

    My Kindest Regards, Pete.

    RépondreSupprimer
  11. Pour la première fois, chère Noushka, tes images sont secondaires. La chose la plus importante es que tu es de retour avec nous. Ce que l'on vient de parler a été une terrible épreuve, mais peut-être maintenant le soleil commence à briller un peu. Bon courage, ma chère amie, tu es toujours dans mes pensées. La porte de ma maison reste ouverte pour toi. Je te fais des gros bisous. David

    RépondreSupprimer
  12. Hello dear Noushka,
    Good to see you back with wonderful images.
    Great how you've photograph all these wonderful animal life.
    I hope the sun will shine again for you after this harsh time. Strength and have fun with your beautiful hobby.

    Big kiss, Marco

    RépondreSupprimer
  13. Hello Noushka, I am so happy to see you back in blogland. Your images are always a treat to view. I can feel your pain and loss, so I am sending my best wishes and prayers for you and your family.

    RépondreSupprimer
  14. Hi Noushka.

    Glad you've had so much support, also by your two sons.
    It is not easy. The loss is so great.
    Beautiful that you do the photos you've taken together there still places them are gorgeous.
    It will be difficult Noushka.
    All the best.

    Groettie frome Patricia.

    RépondreSupprimer
  15. Merveilleuse, cette photo du cerf dans l'eau ! Grâce à toi, chère Nouchka, je viens de découvrir des choses que je ne soupçonnais pas, notamment le rôle des bois comme marqueur de territoire. Mille mercis pour avoir trouvé la force d'élaborer ce magnifique reportage malgré ta peine. Et mille affectueuses pensées pour que cette force ne te quitte pas et t'accompagne tout au long des jours de ta nouvelle vie. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  16. Hello Noushka!:)You have been in my thoughts and I was surprised and pleased to see you posting again. It is so brave of you to share these marvelous captures which have special meaning to you. Thank you, and I hope that your love of nature and time will help to ease the pain of your loss. Stay well Noushka. My warmest wishes.

    RépondreSupprimer
  17. Des photos et un article qui donnent le frisson,tant de beauté et de tristesse aussi.
    Bises très affectueuses

    RépondreSupprimer
  18. Nouchka what did you get up there pretty oestrus activity than swimming deer and wonderful and I saw the boar just walked right through it?

    RépondreSupprimer
  19. Me alegra volver a encontrarme con sus magníficos trabajos sobre la naturaleza y espero que esta actividad le sea de ayuda para reponerse.
    Un abrazo,

    RépondreSupprimer
  20. Hola mi querida amiga Noushks,como me alegro de verte por aqui de nuevo,yo se que has tenido que sacar mucho valor para subir estas fotos de ese dia tan tragico,no me atrevi de escribirte por no molestar tu dolor sabiendo que seria muy dificil contestar y esperado a que subieras fotos en tu blog para saber que poco a poco vas superando la perdida de tu marido y gran amigo mio.Fotos excelentes y de gran belleza,espero que poco a poco veamos esos grandes trabajos.Un fortisimo abrazo amiga.

    RépondreSupprimer
  21. Coucou Noushka,
    Que te dire de ces magnifiques photos si ce n'est qu'elles sont toutes splendides.
    Mais avant toute chose, c'est avec un immense plaisir que je reçois cette newsletter m'informant de ton retour par ici. Je ne doute pas une seconde du courage qu'il t'a fallu non seulement pour te plonger dans ces photos précisément, mais également pour revenir ici.
    Alors merci pour ça.
    Je t'embrasse et t'envoie de grands sourires.

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Noushka,
    Je suis admirative du courage qu'il t'a fallu pour mettre en forme ce magnifique article - et très émue aussi ...
    Je pense souvent à toi t je t'embrasse .

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir Noushka et merci pour ces merveilleuses photos.
    Je comprends tellement ta douleur pour la vivre depuis 3 mois déjà, toujours avec la même colère au fond de moi. Cela paraît si injuste, et c'est pourtant notre destinée à tous un jour ou l'autre.
    Je pense que l'arrivée des petits passereaux va m'aider à retrouver le goût du partage puis le chemin des blogs amis.
    Nous sommes allés écouter le brame dans la forêt d'Ecouves près d'Alençon il y a 5 ou 6 ans. C'est impressionnant.
    Je t'embrasse Nouhka et te souhaite beaucoup de courage pour continuer à nous passionner avec tes reportages.

    RépondreSupprimer
  24. Dearest Noushka, your photos are fantastic! I feel as if I was there with you watching these lovely animals!

    RépondreSupprimer
  25. Je suis si heureuse de te lire , si contente
    il t'a fallu un grand courage pour réussir à regarder à nouveau ces photos aux souvenirs si douloureux
    Quand je vois la puissance que dégage cet animal à travers tes photos ça me donne la chair de poule,
    j'ai assisté à ces scènes de rut et de bagarre dans la forêt domaniale de Beaumont le Roger dans l'Eure , j'étais très jeune
    mais toute la ville au presque y allait tellement c'était impressionnant !
    je les entends et les vois à nouveau grâce à toi ...
    Merci pour ce splendide billet Noushka , je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  26. Ma chère Noushka, je sais le courage qu'il t'a fallu pour venir sur ton blog mais quel bel hommage tu rends à Patrick. Tu sais la douleur ne va pas disparaître mais déjà c'est un premier pas que tu fais en partageant avec nous ces merveilleux instants partagés avec lui. Nous tu offres un fabuleux spectacle et on ne peut que te remercier pour cela. Même si tes fils sont loin, vous devez vous réconforter mutuellement.
    J'ai ressenti beaucoup d'émotion en venant sur ta page, je pense bien à toi et je t'embrasse. Je te dis à bientôt
    chatou

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Noushka,
    Très heureuse de te relire et de nous faire partager à nouveau tes merveilleuses photos.
    La vie continue malgré tout et chaque jour est une étape pour te reconstruire .
    Pas facile je le sais trop bien, mais on y arrive pas à pas.
    Toutes mes meilleures pensées.
    je t'embrasse
    Lycène

    RépondreSupprimer
  28. Wonderful sightings Noushka.

    RépondreSupprimer
  29. Super, Noushka, tu reçois ces grâces que Patrick ne cessera de t'envoyer. Tu ne le vois pas, mais il est si présent. Il t'a donné la force de faire ce superbe article. Tu as le soutien de tes fils, tu as notre soutien. Ta vie reprendra son cours, tout va si vite. Tu le retrouveras Patrick, mais en attendant ce moment, continue à nous enchanter, et remets toi à ton destin, tu as tellement à offrir. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  30. Je n'ai vu des cerfs qu'une seule fois, lorsque je me suis aventuré dans une forêt plus grande que les petites parcelles dans lesquelles je me promène d'habitude. Mon appareil était dans mon sac à dos et ils ne m'ont pas attendu. En fait, j'étais trop subjugué pour réagir :-).

    RépondreSupprimer
  31. Posso capire quanto ti sia costato pubblicare questo post, dopo aver letto quello che è successo. Qualche giorno fa in TV hanno fatto un servizio sullo stesso argomento e penso che le foto scattate da te da tuo marito non avrebbero certo sfigurato. Scusa se non sono passato prima per esprimerti il mio dispiacere, ma anch'io sono stato operato al cuore per prevenire un incidente maggiore. Ora, per mia fortuna, tutto va bene. Un amichevole e caloroso abbraccio.

    RépondreSupprimer
  32. Unas fotos magníficas, pero la primera me ha gustado sobremanera. Me alegra mucho que hayas vuelto a publicar en tu blog Noushka, se te echaba de menos. Un fuerte abrazo desde España.

    RépondreSupprimer
  33. Re bonjour ma oiselle
    Tu as en effet fait de belles images. Et ces deux sangliers qui passent tranquilles pépères ! J'adore.
    J'espère que le coup de fil du jour aura porté ces fruits.
    Nous te faisons de gros bisous oiselle, et moi un gros câlin.
    À bientôt

    RépondreSupprimer
  34. Dearest Noushka,
    What a surprise to find your post here! So happy for you that you are sharing with us your final memories and work with Patrick. Still the feelings are raw but the outpour of love and compassion is also strengthening you! Bloggers are a wonderful group of people that are there for each other in times of sorrow and grief.
    Loved these special photos, incredible compared to us as amateurs. Fond memories for you to treasure.
    Sending you hugs and blessings!
    Mariette

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour Noushka,
    Je suis heureux de voir une publication sur ton site avec ces photos de Cerfs. Comme à l'habitude tes photos sont de très belles qualités, montrant les Cerfs dans diverses situations. J'aime la cinquième photo avec ce mâle seul montrant sa détermination et sa puissance. La 9ème photo est superbement construite avec différents plans qui donnent de la profondeur à l'image. De plus les cerfs s’insèrent parfaitement dans l'ouverture de la haie et l'arrière plan assombris avec la verticalité des troncs ferment le haut de l'image....le tout est très très agréable à regarder. La dernière photo est également un coup de cœur surtout pour l'arrière plan avec ces branches très graphiques et ces touches de rouges qui ressortent bien du vert (vive les couleurs complémentaires). L'arche formé par les branchage qui permet de voir ce qui se trouve derrière la haie donne encore plus de profondeur à l'image.

    Comme chaque année à cette époque je me mets en pose d'internet, j'en profite pour réfléchir aux photos que je veux réaliser l'année prochaine. Je désire vraiment faire des photos avec une mise en scène réfléchie avec pourquoi pas construction et mise en place de petits décors et rajout d'éléments en post traitement. Cela fait déjà des années que je veux faire cela, mais à chaque fois je renonce
    Je t'adresse toute mon amitié
    Michel

    RépondreSupprimer
  36. Hi Noushka! I hadn't checked your site in a few days and logged on to send you a message, and voilà, you've published a post of these magnificent animals! It's so good to see you taking some steps to enter the flow of life again! It has to be very difficult to share these special photos of that last day taking photos with Patrick. You are brave!!!! And the photos are wonderful, if colored with poignancy. I think of you many times every day, and I will continue to send positive thought and long-distance hugs!

    If I died, and Terry was living on without me, I'd want him to embrace what is left of his life. It is a magnificent gift to be alive. I'm sure that Patrick would want you to make the most of the time you have left and to keep enjoying and studying the beautiful natural world that you shared. The one left has to pick up the pieces and keep moving; and I am cheering your every painful step! Take care, ma chère amie.

    RépondreSupprimer
  37. Contente de te relire et de voir de si belles images. Je t envoie plein de bonnes énergies de mes montagnes Suisse . Bisouxxxxxxx

    RépondreSupprimer
  38. C'est avec un très grand plaisir que je lis ton article! Nous sommes vraiment contents de te revoir sur la toile avec tout ce que cela signifie! Vous serez toujours deux dans tous les moments de nature que vous avez parcouru ensemble et ceux que tu vas faire maintenant, seulement la compagnie de Patrick sera plus discrète mais aussi présente.
    Merci de nous faire partager ces moments où les cerfs nous montrent toute la puissance de cet instinct de vie que rien n'arrête.

    Avec toute notre amitié!

    RépondreSupprimer
  39. Je tiens à te présenter à toi et à tes deux fils mes plus sincères condoléances.
    Je t'embrasse fort
    Amicalement blog

    RépondreSupprimer
  40. ils ont de belles cornes et je n'ai jamais entendu leur cri,ça doit être impressionnant...

    RépondreSupprimer
  41. Hi Noushka,
    Great that you are beginning to pick up your life again. Everybody will understand that it is a huge struggle, but fortunatley you have a lot of good memories of the moments you shared with Patrick. The pictures you show us here are a good example of this. Fantastic shots, for ever connected with this period in your life.
    I wish you once again a lot of courage and energy to move on.
    Greetings, Kees

    RépondreSupprimer
  42. Quel plaisir de te revoir sur la toile et quelle tristesse de ne pas vous avoir rencontrés. Nous l'avions dit l'an passé et puis...

    Quand je vois tes photos j'ai l'impression que nous étions côte à côte. Nous en reparlerons.

    RépondreSupprimer
  43. Dear Nouchka,
    I am glad to hear from you and also to see these beautiful pictures that the last you made together with Patrick. I hope and pray that the love of nature will help you to carry this incredibly great loss of your loved Patrick.
    Much love and strength.
    Love, Helma

    RépondreSupprimer
  44. I am so happy that you are back blogging even if with a heavy heart. It must be very difficult, and it takes a lot of courage but I am delighted that you are here. Beautiful photos and I love the one with the two Sanglier as well, stunning shot. Take care my friend and I hope that you keep well. My thoughts are with you Diane xx

    RépondreSupprimer
  45. Magnifique ! Quelle charge d'émotion dans ces images, sois-en doublement remerciée ! Je me régale de ces clichés, car bien qu'ils soient mes voisins, je ne les vois que peu, par contre je les entends au brame à 50 m de la maison ! Chambord permet des approches en toute sécurité, avec affûts et mirador, et des animaux sans doute un peu habitués à l'homme ! Encore merci et t'embrasse ! M.

    RépondreSupprimer
  46. Beaucoup d'émotion à travers ces magnifiques images chère Noushka - merci de les partager avec nous !
    J'espère que ta passion pour la photo et la nature continuera à nous émerveiller malgré tout ....
    Douces pensées

    RépondreSupprimer
  47. Hi Noushka! I have often wondered about your parrot sanctuary in Africa. A blogging friend of mine in Montreal happened to post this little clip about a parrot sanctuary outside a VA hospital in Los Angeles. I thought it was heartwarming, and so I thought I'd send you a link in case you might enjoy it: https://www.youtube.com/watch?v=C0l7_BgGlQI If you don't want to look, don't!!! I think of you and send you hugs and wishes for strength and courage every day.

    RépondreSupprimer
  48. Life sometimes makes cruel surprises and takes a loved one. You have to live with it and you can do it for sure. I wish you faith in your abilities.

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...