24 sept. 2016

Je revendique le droit de vivre en paix avec la nature



Par : Kate Amiguet | Durée : 1h 05min 20sec | Postée : 20/08/2016 | Chaîne : Faune sauvage

A movie done in Switzerland about the cruelty of the hunt well worth watching.
The second half brings good arguments to put an end at this horrendous activity.
Dear friends, I don't have the time to translate this post, I hope Google will do a decent job for you  ;-)


 STOP A LA CHASSE

Le film qui devrait circuler sur tous les blogs et devrait être partagé sur les réseaux sociaux par tous les amoureux de la nature qui veulent œuvrer pour sa survie.

Bravo à ceux qui l'ont réalisé
, je n'aurais jamais eu le cran d'assister à cela.

Regardez-le, la première demi-heure est difficilement supportable: couper les couilles d’un sanglier encore vivant est une atrocité sans nom, mais la seconde partie apporte des arguments formidables à tous ceux qui veulent que la chasse devienne un comportement criminel appartenant au passé.

11 cors, photographié le 23 septembre 2016 à 19h45 dans les Pyrénées en milieu naturel.
Nikon D7200 + 200/500 mm


Chasseurs-bourreaux-massacreurs, réveillez-vous : le bain de sang que vous provoquez vous aveugle.
Pourrez-vous vous regarder fièrement dans un miroir quand tous nos oiseaux aurons disparus, quand le peu d'animaux qui restera ne sera visible que dans des enclos avec des tags, des micro-puces et des bagues? Mais que faisons-nous à notre faune sauvage?

Au nom de quoi imposez-vous une telle souffrance aux animaux qui ne peuvent pas se défendre contre vous et vos fusils bien trop souvent armés de lunettes et de lasers ?

Au nom de quoi vous octroyez-vous – un petite minorité redoutablement efficace dans la destruction de la faune - le droit de priver le reste de l’humanité de nos compagnons sauvages ?

11 cors, photographié le 23 septembre 2016 à 19h45 dans les Pyrénées en milieu naturel.
Nikon D7200 + 200/500 mm


Au fait, et nos droits à nous, amoureux de la nature, de quel droit vous empêchez-nous de les exercer ? Vous pensez que nous nous n’en avons pas ?
La pression monte, la résistance se mobilise, espérons que nous n’arriverons pas trop tard à renverser la vapeur avant que la chasse, un des facteurs déterminant, n’aggrave le problème de l’effondrement du nombre d’espèces et d’individus au sein de ces espèces.

Je revendique haut et fort le droit de vivre en bonne entente et dans le bonheur avec nos amis à plumes et poils sans avoir à craindre de voir un de ces amis pulvérisé à coup de plombs ou de balles:

Filoute, mon amie
  

Au nom de quoi vous privez-nous de créer des liens avec les espèces qui partagent cette planète avec nous ?
La seule à avoir des droits est la NATURE elle-même; aucune espèce, l’homme inclus et surtout, ne devrait avoir un droit de mort sur une autre si ce n’est pour une question de survie.

J’ai passé le stade d’essayer de vous convaincre en vous montrant les belles images qu’on peut faire avec un objectif et non un fusil.
Issue moi-même d’une famille de chasseurs, j’ai tenté en toute bonne foi de comprendre votre position, de comprendre qu’il y a 2 chasses, l’une pour réguler le nombre de cerfs ou de chevreuils (car les grands prédateurs qui gênaient ont été éliminés) et l’autre, une torture encore plus intolérable, qui consiste à prendre son pied en massacrant le plus de bêtes possible pour faire le tableau sans même consommer le gibier. Cette idée-même est révoltante, choquante et inconcevable.
N’amalgamez pas, cette chasse-là n’est pas une gestion de la nature, comme vous le prétendez… Celle-ci a besoin d’être protégée de vous, mais aussi des changements du climat, des pesticides et herbicides, bref ce que nous provoquons, nous humains.

Sans parler du braconnage - pratiqué par les mêmes en des saisons différentes de la chasse officielle, une autre forme de chasse - et de ses pièges qui tuent des milliers de petites petites vies, souvent en une lente agonie.
Et c’est nous, les amoureux des animaux, que vous traitez d’hystériques parce que vous nous obligez à intervenir physiquement dans certains cas pour vous empêcher de les massacrer ?
J’en profite ici pour tirer mon chapeau à la LPO et aux organismes qui agissent dans le véritable intérêt de la faune et à tous ses bénévoles qui font un travail de réhabilitation formidable en ‘réparant‘ les dégâts souvent causés par la chasse mais pas que… bien sûr.
 
Sommes-nous donc encore des primitifs barbares ?
Que faut-il donc pour que vous preniez conscience de vos actes ?
L'humain (là il ne mérite pas sa majuscule) à réussi à éliminer quasiment tous les grands prédateurs soi-disant nuisibles :
Faudra-t-il aussi que les cerfs et les chevreuils disparaissent sous prétexte qu’ils détruisent les plans d’arbres ?
Faudra-t-il que les sangliers disparaissent sous prétexte qu’ils détruisent des champs de maïs, destruction soit dit en passant remboursée par différentes aides…
Faudra-t-il que les renards disparaissent sous prétexte qu’ils détruisent quelques poules dans les poulaillers ? Fermez donc correctement votre poulailler… Par contre, vous ne dites pas que ce même renard est très utile pour dératiser…

11 cors, photographié le 23 septembre 2016 à 19h45 dans les Pyrénées en milieu naturel.
Nikon D7200 + 200/500 mm


Tous ces arguments sont nuls et insoutenables : Pour éviter les cambriolages, les commerçants font installer des système d’alarme ou des rideaux métalliques. Que les agriculteurs (chasseurs également pour la plupart et qui jouent donc sur plusieurs tableaux) protègent leurs champs, il suffit de 2 fils électriques autour…

Classer certaines espèces ‘nuisibles’ vous arrange bien, toutes ces dérogations vous donnent le droit de tirer à n’importe quel moment de l’année… une aberration qui supprime tout droit à l’animal de vivre en paix, ne serait-ce qu’un moment dans l’année.

Genette



Quant au tir au moment du brame, la plus grande aberration qui soit, les plus beaux reproducteurs sont massacrés pour leurs ‘trophées’… On revient toujours à la même chose, le fric…. en plus d’une perversité abominable.
Vous avez bon dos… tant que les politiques pensent avoir besoin de vos votes mais la pression des amoureux de notre nature - oui nous la partageons avec vous et nous avons notre mot dire aussi – finira bien par avoir raison de la chasse et de ses atrocités.

Non, la nature n’a pas besoin d’être gérée, elle s’est toujours débrouillée très bien sans nous.

Tuer est un acte de guerre, un acte dégradant pour l’ensemble de l’humanité.
Nous n’avons plus besoin de chasser pour manger à notre époque, notre avenir est dans l’osmose avec notre environnement, pas dans sa destruction.

Chasseurs, apaisons enfin le débat, vos actions nous contraignent à réagir, parfois violemment et à pousser des coups de gueule mais ouvrons le débat et
devenez vous-mêmes protecteurs de la nature : d’autres l’ont fait, pourquoi pas vous ? Il y a bien d’autres moyens plus efficaces que le massacre pour ‘gérer’ notre nature....

Armez-vous d’un objectif, les images vous restent et elles permettent tout autant une observation intéressante de notre faune.

La JOIE (et le droit) de VIVRE !


Agissons ensemble pour sauver ce qui reste avec le charisme dont nous sommes capables : l’humain peut être aussi prodigieux que monstrueux, faisons notre choix judicieusement pour la nature mais aussi pour que nos générations futures, pour que nos petits-enfants puissent vivre en harmonie avec la nature.

A movie done in Switzerland about the cruelty of the hunt well worth watching.
The second half brings good arguments to put an end at this horrendous activity.
Dear friends, I don't have the time to translate this post, I hope Google will do a decent job for you  ;-)

23 commentaires :

  1. Tienes toda la razón. Nada mejor que ver a los animales libres y en su ambiente, disfrutando del don de la vida.

    RépondreSupprimer
  2. Hola amiga Noushka,una semana llena de magnificas fotos,todas de gran calidad,estoy contigo tambien con la libertad de los animales,todas tienen derecho a la vida pero desgraciadamente la caza sigue presente en muchos paises sin respetar especies amenazadas.Espero que estes bien y ya tengas tu nuevo Daster.Por aqui todo bien ya se empeiezan aver especie de invierno y psao de limicolas.Un fuerte abrazo amiga y feliz domingo.

    RépondreSupprimer
  3. A great selection and I love 'your' fox and the genet cat. Have a good Sunday and don't be too busy to take time off and relax :-) Hugs Diane

    RépondreSupprimer
  4. Un excellent article que j'approuve à 100%.
    Bises et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  5. your pictures are excellent. Very beautiful

    RépondreSupprimer
  6. Hi Noushka.

    Beautiful pictures show you.
    Very nice to look at.

    Groettie from Patricia.

    RépondreSupprimer
  7. C'est parti sur G+ plutôt deux fois qu'une.
    C'est un film à passer sur grand écran en centre ville ! À force de tourner sur la toile, on peut gagner du terrain !!! Continuons.
    Grosses bises ma oiselle. J'ai mon tel, enfin un autre, mais le même numéro :) Les souchets n'ont pas voulu me rendre le mien..... hhooooo

    RépondreSupprimer
  8. J'ai lu ton coup de gueule sur la chasse, il est vrai que les belles images ne suffisent pas. Je me pose encore la question :qu'est ce qui fait d'un chasseur prédateur, un amoureux respectueux de la nature et de la vie ? Car j'ai rencontré des reconvertis.
    Je te signale un film :"Mon oncle d'Amérique" sur les travaux de Laborit. Il passe lundi soir sur la 5 à 20H45 ,un regard sur nos comportements d'humain...... au scalpel. Instructif et qui nous remets à notre place !
    Bises. Monique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Monique pour ton message,
      On se sent désespéré de ne pouvoir convertir ces gens.

      Supprimer
    2. Eh oui, on ne peut changer ni convertir les autres, (l'inquisition a bien essayé sous la torture), les changements de conscience vrais et profonds sont dus aux expériences de la vie.
      Connais-tu cette maxime d'un philosophe (peut-être Marc Aurèle)
      "Mon dieu, donnez moi le courage pour changer ce qui peut l'etre,
      donnez-moi la sérénité pour accepter ce que je ne peux pas changer,
      Donnez-moi la sagesse pour distinguer ce qui peut être changé de ce qui ne peut pas l’être !"
      Une petite maxime contre le désespoir ?
      Bises. Monique

      Supprimer
  9. Coucou Noushka,
    Il tourne pas mal sur facebook et c'est tant mieux. difficile à regarder jusqu'au bout.
    Il n'y a pas de mots assez forts pour qualifier ces viandards, ils n'ont rien d'humain
    ça va canarder dans tous les coins comme tous les ans par chez moi, on ne pourra plus se balader tranquillement, ils n(ont aucun respect, ni de l'animal, ni de la nature, des assassins sanguinaires en liberté.
    Et ils osent appeler ça un sport, une passion.
    Il lâchent des faisans d'élevage dans la nature qui ne décollent pas plus haut qu'à deux mètres du sol, aucune chance de sans sortir, ils sont criblés de plomb en un temps record.
    Bizz et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'étais pas bien loin de chez moi, dans les Haute Pyrénées!
      Merci pour ton passage et ta réaction, j'ai mis l'accent particulièrement sur nos droits à nous, amoureux de la nature - par opposition à ceux que les chasseurs s'octroient - de profiter d'elle sans que des plombs ou des balles détruisent nos amis de cette merveilleuse faune qui nous entoure.
      Bonne chance avec l'ordi!
      Bises bonne soirée :)

      Supprimer
  10. Bonjour Noushka,
    Comment ne pas être d'accord avec ce que tu écris dans cet article.
    Hier, j'ai pris le temps de regarder ce film chez Pascale, j'ai laissé mon commentaire, je suis profondément choquée par certaines images et que dire des cris des animaux agonisants, une horreur.
    Tant que ces personnes ne prendront pas conscience de la souffrance animale, c'est peine perdue.
    Ils prennent du plaisir à tuer, ça se voit, il n'y a qu'à les regarder fièrement poser sur les photos !
    Comment peut-on viser un animal et tirer sur la gachette.... Cet acte me répugne et je ne parle pas des pièges ni de toutes les barbaries qui existent à côté, c'est monstrueux ce qu'ils arrivent à inventer, c'est de la torture.
    Ils se disent aimer la nature et pourtant ils détruisent la biodiversité et certaines espèces disparaissent, ils n'ont aucune conscience des dégats irréversibles de la chasse, j'irais même plus loin, je crois qu'ils s'en foutent.
    Ce matin, je suis allée me balader derrière chez moi, la chasse est ouverte, ce n'est pas sans danger.
    J'ai croisé deux chasseurs adultes et un gamin d'une douzaine d'années qui les accompagnait. Il avait toute la panoplie du chasseur, preuve qu'il y va souvent.
    Je n'ai pu m'empêcher de dire que le gamin ferait mieux de rester jouer au ballon avec ses copains, je t'épargne la réponse qu'ils m'ont donné, je me suis faite insulter, comment veux tu dialoguer, comment veux tu que les choses avancent !

    Je termine sur une bonne note en regardant tes photos et la joie de vivre de ces animaux, leurs regards sont magnifiques.
    Bises et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie vraiment Martine d'avoir pris le temps de cette longue réponse, comme tu vois j’essaie de retourner le problème et de mettre en avant NOTRE droit de vivre en paix avec la nature. C'est notre droit intrinsèque et ce sont les chasseurs qui se sont arrogé un droit de massacrer notre faune.
      Il n'y a pas de dialogue possible tant que chaque chasseur n'a pas pris CONSCIENCE de la résultante de ses actions. Monique a parfaitement cerné le problème et il faudra du temps pour cette conscience évolue vers une pensée positive de sauvegarde de la Nature.
      Au fond il nous faire le travail dans les écoles et convaincre les enfants des bénéfices de cette protection en les retournant contre les incitations de leurs parents chasseurs à utiliser un fusil pour tuer. Le travail est long mais oh combien il en vaut la peine :)
      Bonne soirée!

      Supprimer
  11. Coucou Noushka,
    J'ai moi même déposé un article hier sur le sujet.
    Le film tourne et c'est parfait, qu'il continue de le faire longtemps.
    J'ai plus ou moins longuement répondu sur mon blog à différentes interventions, je ne vais donc pas recommencer aujourd'hui.
    Je suis farouchement opposée à toutes forme de chasse, et comme il l'a été dit dans ce film plein de bon sens, même la régulation ne veut rien dire, c'est simplement une conséquence liée à la chasse et aux chasseurs qui ne supportent pas que des prédateurs leur 'piquent" leurs proies.
    L'humain croit être dieu et s'accorde le droit de vie et de mort sur la faune, quand il ne s'agit pas de ses semblables.
    Très belles photos dans ton plaidoyer.
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Hi Noushka, unfortunately how true your words, I class these people as barbaric trophy hunters, you only have to see how many Elephants are killed on a daily basis, its not possible for nature to sustain such carnage, it must be stopped. An area we drive through on a regular basis is a shooting estate and we have a problem in getting through one of the roads for young pheasants newly released and covering the road. Super images by the way.
    Regards John

    RépondreSupprimer
  13. Tu as totalement raison, chère Noushka, et je partage pleinement ta colère. Il faudra bien qu'un jour cette pratique soit réduite au minimum et fermement encadrée. Ce n'est malheureusement pas un ministre adepte de la mise à mort de taureaux, affaiblis par les privations de nourriture et jetés dans l'arène pour un simulacre de combat, qui prendra de telles mesures.

    En ce qui concerne les chasseurs, mon époux et moi avons pesté plus d'une fois contre leurs présence dans la forêt domaniale où nous allons chercher des champignons. Présence qui nous prive de promenade et d'une cueillette qui ne tue personne, contrairement à certains tartarins qui finissent parfois par s'entretuer entre eux... Quand ce n'est pas un innocent promeneur qui s'effondre, victime de leur triste imbécilité :-(

    Bon courage à toi Noushka, dans ta lutte contre l'insanité de certains humains dépourvus de cœur. Et bonne chance à tous tes amis, à poils ou à plumes, pour traverser indemnes la saison de tous les dangers.

    RépondreSupprimer
  14. Dearest Noushka. I'm sorry, but I started to watch that film but couldn't get past the first 10 minutes, and couldn't get past the first ten minutes - it was so upsetting.

    I share your passion for wildlife, and its rights to live in peace. I can't understand why, in this day and age, such barbarism still exists. It all goes to prove that there are lots of people out there with really sick minds, who take pleasure in torturing and killing things that are defenseless. The fact that they tend to work in organised groups makes them more dangerous, but it does have the advantage that they make themselves more identifiable (it's a pity that the film producer felt the need to fuzz-out the faces of those hunters). It is time that the world united to rid itself of this barbarism - it has been done before against other doctrines and, if we all unite, we can make it happen again. Time is running out, however. I'm getting more and more concerned about the situation, and feel the need to become more proactive.

    Keep up the good work, and don't lose heart. Big hugs - - Richard

    RépondreSupprimer
  15. Tes superbes images de la faune sauvage si pleine de vie devrait convertir bon nombre à les admirer sautillant et courant plutôt que de les voir étendus!

    RépondreSupprimer
  16. wonderful heartfelt post!
    Beautiful photographs of our fellow mates of planet earth.
    thank you!

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour ce formidable plaidoyer

    RépondreSupprimer
  18. magnifique plaidoyer auquel j'adhère à 200 % !
    merci Noushka

    RépondreSupprimer
  19. Bellísimas!!! Que preciosa Gineta.. :-))) Enhorabuena..

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...