L'HUMANITE ATTAQUE LE GRAND ARBRE DE VIE A LA TRONCONNEUSE:

HUMANITY IS FELLING OUR TREE OF LIFE,
PLEASE SIGNE THE PETITION HEREUNDER FOR OUR CHILDREN:


Signons la pétition
destinée à nos dirigeants, pensons au monde que nous laisserons à nos prochaines générations :


Signez la pétition

Nous avons dépassé les 780000 signatures!

9 nov. 2010

Oxygène & Odonates

Super-sized dragonflies due to oxygen high levels!

D'après un article de David Mosher de la revue "Wired science"
Les biologistes sont parvenus à produire des libellules 15% plus grosses que normal en les élevant entièrement dans une atmosphère reproduisant les conditions de la vie sur terre il y a 300 millions d'années!
D'après le paléobiologiste, John Vandenbrooks de l'Université d'Arizona, personne n'était parvenu à élever des Odonates dans les conditions contrôlées de laboratoire. Il en est arrivé à poser la question de savoir comment les différents niveaux d'oxygène ont pu affecter leur croissance à travers les âges?
Nous savons qu'à l'ère du Paléozoïque, il y a environ 300 millions d'années, d'énormes libellules de 60 cm d'envergure volaient sur terre, mais à cette époque le niveau d'oxygène était 50 fois plus élevé qu'aujourd'hui! Ce fait concerne également certains coléoptères mais pas tous les insectes.
On pourrait trouver bon nombre de réponses dans les bulles d'ambre (qui conservent encore bien des mystères), des différentes ères depuis le Paléozoïque, non seulement quels étaient les niveaux d'oxygène mais comment le métabolisme de ces libellules géantes en a été affecté (ex: impact sur les poumons), comment elles se comportaient, à quelle vitesse volaient-elles et quelles étaient leur taux de performance? Beaucoup de questions intéressantes que se pose Vanderbrooks! Il remarque que les niveaux d'oxygène sont mieux connus à cette époque reculée qu'il y a 125 à 65 millions d'années.
 
Biologists have grown super-size dragonflies that are 15 percent larger than normal by raising the insects, from start to finish, in chambers emulating Earth’s oxygen conditions 300 million years ago.
“No one has been successful growing dragonflies under controlled laboratory conditions before, at least to my knowledge,” said paleobiologist John VandenBrooks of Arizona State University, leader of the work. “This has allowed us to ask the question, ‘how have oxygen levels through time influenced the evolution of insects?’”
During the Paleozoic era, around 300 million years ago, huge dragonflies zipped around with wingspans stretching more than two and a half feet, dwarfing modern relatives. Back then however, the planet’s atmosphere had roughly 50 percent more oxygen than today. VandenBrooks wants to know how it affects their metabolism (ie: impact on lungs)," said. “How does it affect their ability to perform? Their speed? Their efficiency? I’d love to know these things.”
He also noted that oxygen levels around 300 million years ago are better known than from 125 to 65 million years ago, a period with “conflicting and poorly resolved” oxygen models.

JURASSIQUE SUPERIEUR (Malm): 144 milllions d'années.
Magnifique exemple de libellule préhistorique, d'une conservation exceptionnelle, de l'espèce: Anisophelibia helle.

UPPER JURASSIC PERIOD (MALM): 154 - 144 million years ago.
This is a beautiful example of a prehistoric dragonfly of the species Anisophelbia helle, frtom the Jurassic Period deposits of Solnhofen in Germany. This is a true dragonfly of exceptionally fine preservation.



15 commentaires :

  1. Les chercheurs ont parfois des idées bizarres, le but d'une telle recherche m'échappe un peu...

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir ... l'ambre recèle encore bien des secrets que les biologistes ont la tâche difficile de découvrir et d'expliquer : je vais faire lire votre article à mon petit-fils, actuellement en licence de génétique.
    La recherche déconcerte parfois dans le choix de ses orientations mais une découverte fortuite ou sans intérêt apparent, éclaire souvent d'autres thèmes obscurs et c'est ainsi que la science progresse ...
    Je vous souhaite une curiosité toujours en éveil pour nous en faire partager les fruits. A bientôt, oceandefleurs

    RépondreSupprimer
  3. Cette recherche porte sur l'effet du taux d'oxygène sur le monde du vivant par l'exemple des libellules.... apparemment un sujet plus facile à étudier pour les chercheurs! :)

    RépondreSupprimer
  4. Interesting post. Love that picture. Hope the weather has improved! Diane

    RépondreSupprimer
  5. On s'amuse comme on peut lol
    Mon mari prétend que si la grenouille croasse à chaque passage d'hélicoptère c'est parce qu'elle a gardé dans ses gènes le souvenir de ces immenses libellules dont le vol devait être très bruyant !

    RépondreSupprimer
  6. Un reportage très instructif et intéressant !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  7. Franchement ça fout les jetons un truc comme ça...de quoi cauchemarder cette nuit....brrrrr !!!

    RépondreSupprimer
  8. Très intéressant! Une libellule de 60cm...sa devait être épeurant!

    RépondreSupprimer
  9. Très intéressant ! Je te souhaite une agréable journée.

    JP

    RépondreSupprimer
  10. Il y a encore de quoi occuper bien des chercheurs à comprendre l'évolution du vivant.Cette curiosité fait partie de nos besoins de savoir quelle est notre place dans cette longue chaîne.Juste qu'on a pas assez d'une vie pour essayer de répondre à quelques- unes de ces questions.Et l'évolution de la technologie et la mise en relation des différents chercheurs est un progrès indéniable ..Les progrès dans le connaissance s'accélèrent, c'est passionnant de pouvoir vivre cela.
    Bonne journée en espérant qu'elle soit moins grise que chez nous!

    RépondreSupprimer
  11. Moi ce qui m'inquiète c'est que la race humaine semble évoluer en sens inverse : moins elle a d'oxygène plus elle grandit... !

    RépondreSupprimer
  12. je suis toujours très étonnée quand il y a de telles découvertes...c'est très impressionnant.
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir je suis désolée je pense que je rêve un peu trop par ce froid. Je ne suis même pas venue te voir. J'espére que tu ne fais pas trop la tête.
    TU sais c'est une superbe découverte et j'aime cette photo.
    POUR les chercheurs et bien je vais dire
    qu'ils cherchent sans moi car là je suis dans un état incroyable. Mais je vais encore assez bien. Faut le dire vite je pense.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. The google translation was not a very good translation, but I was able to understand most of it and found this post fascinating. I shall have to read more about the subject. Thank you & and as always, good photos, plus especially good information.

    RépondreSupprimer
  15. Billet très instructif, merci :-)
    Bon week-end

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...