2 avr. 2011

Promenade à dos d'elephants, au Zimbabwe

Restons encore un peu avec ces animaux extraordinaires qui sont capables de communiquer entre eux à des distances incroyables et d'utiliser les vibrations sismiques ainsi que les fréquences des ultrasons à ces fins!

Départ de Johannesbourg vers le Zimbabwe avec deux couples d'amis pour quelques jours chez des amis de l'un de ces couples. Ils ont une belle réserve avec des huttes bien équipées sur le haut d'une colline qui domine la région. Vue à 360° assurée!

Departure from Johannesburg towards Zimbabwe with two couples of friends for a few days in a lodge. They have a beautiful "Game Reserve" with lovely huts well equipped, on a hill top with a 360 ° stunning view over the area! Twice a day "elephant walks" with the small herd of 3 young males a few females and even by a youngster!



Il est prévu de se promener sur le dos des éléphants 2 fois par jour, avec le petit troupeau constitué de 3 jeunes mâles, de quelques femelles et même d'un éléphanteau! La grande excitation pour tout le monde, y compris et surtout pour les éléphants! En chemin nous trouvons ce gros baobab couché mais qui finalement s'en sort très bien! J'en ai même rapporté une bouture qui a pris!

Quite an excitement fon everyone, included the elephants!
are able to use seismic vibrations at infrasound frequencies for communication.
Along the way we found this big baobab lying along the road but it has recovered in its own strange way! I even brought back a small cutting!

Bien sûr, hélas, ces photos sont argentiques, mais elles vous apporteront un peu de rêve quand même, j'espère!...


Les éléphants se mettent à genoux pour que nous puissions monter:
The elephants get down on their knees to let us climb onto their backs:


Catherine, un peu nerveuse, préfère faire connaissance avec sa monture avant de grimper et lui offre des gourmandises!
Slightly nervous, our friend Catherine prefers to get acquainted before climbing and offers him some delicacies!


La voilà en altitude, à présent parfaitement rassurée! Le contact est permanent entre l'animal et son "maître"!
Contact between cornac and elephant are permanent and vital, based on mutual trust!


Chacun éléphant a un cornac qui lui est attribué et les liens entre eux sont très forts, basés sur une confiance totale et réciproque. D'ailleurs ceux-ci passe la nuit avec leurs éléphants, dans un enclos!:


Et nous voilà partis!
Off we go!


Les éléphants se cherchent des feuilles tendres au sommet des arbres:
Elephants like to nibble at tree tops on the way:


Voici le petit qui nous suivait partout!
The "kid", following mum:


Avec sa maman:


Ici, un "ado" sur le dos duquel se trouve un ami... Avec sa trompe en arrière, il quémande des cacahuètes! Il faut dire que si nous faisions semblant de ne pas comprendre, la trompe nous "faisait les poches", ce qui déclenchait des crise de fou-rires terribles...
Elle a des poils longs et durs qui chatouillent... je vous laisse imaginer! Etant la réunion de la lèvre supérieure et du nez, elle est donc une combinaison incroyable de muscles, de nerfs et de vaisseaux sanguins qui la rend très sensible: ils adorent se faire caresser les "doigts", ces deux appendices (
l'éléphant d'Asie n'a qu'un "doigt") qui leur servent de main, en même temps qu'il prennent délicatement ces cacahuètes tant convoitées! Cette trompe est extensible: pour atteindre les feuilles tendres dans le haut des arbres, elle peut s'allonger de plusieurs dizaines de centimètres!

Here, a "teenager" with his trunk
backward, begging for peanuts! If we pretended not to understand, the trunk would search our pockets!, getting everyone in hysterics:
These trunks have long and hard hairs quite ticklish... so you can imagine! This trunk, is a composite of the superior lip and the nose and so an incredible combination of muscles, nerves and blood vessels which makes it very sensitive: they like to have their "fingers"
pet (two appendixes in the African elephant, only one in the Indian elephant) which they use as a hand, as they take gently the peanuts from our hands.


Noushka

5 commentaires :

  1. Alors ça c'est du jamais vu !!!
    Les seuls éléphants que je connaisse qui acceptent des "cornacs" et des "passagers", sont les éléphants indiens.
    Ces images sont exceptionnelles ! Merci Noushka de nous les avoir fait connaître.
    Cordialement
    Patrick

    RépondreSupprimer
  2. quesque j'aurais aimé etre a ta place , pouf , epoustouflant , c'est vrai que dans ces pays , la nature est incroyable , et on en prend plein les yeux
    en attendant ton retour , je te remerçis pour tout les post que tu nous a publié pendant ton abscence
    pour notre plus grand plaisir
    allé l'amie a bientot avec plein de photos
    amitié
    jean michel

    RépondreSupprimer
  3. ben vi Noushka, moi aussi je croyais qu'il n'y avait que les éléphants d'inde... comme quoi, l'on ne sait pas grand chose...
    à bientôt Jeanfi

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci pour tous ces messages qui sont tous extras.
    Bisous Noushka et profite bien de ton séjour.

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Noushka pour ton formidable reportage!

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...