29 sept. 2014

Le vol du bourdon

Hymenoptera

La question n'est pas nouvelle. L'entomologiste français Antoine Magnan a semé le doute dans les années 1930 en affirmant que le bourdon, trop lourd par rapport à la portance de ses ailes, ne devrait pas pouvoir voler. Et pourtant, il vole! Son secret. Une technique ultraperfectionnée de 200 battements d'ailes par seconde, ou chaque mouvement, en forme de huit, génère des effets d'ascenseur, donnant lieu à un retour sensori-nerveux qui permet au bourdon de se stabiliser et d’ajuster son vol de façon très réactive. Autant de stratégies que les concepteurs de drones ultralégers étudient, sans parvenir encore à les imiter.  A.P.
Science & Vie, Octobre 2014.

Flight of the bumble bee
A french entomologist had said in the 30's that the bumble bee was too heavy to fly considering the flight lift of its wings. It has been discovered that the wings flap 2oo beats/s and each movement draws an 8 creating a lift effect which allows the insect to stabilize and adjust its flight to perfection. A strategy studied by drone developers yet to be imitated.

Bourdon des champs
Bombus pascuorum
Carder Bumblebee



Au bord de l'étang, les abeilles viennent boire pour apporter de l'eau à la ruche:

The bees flock to the lake  to bring water to the hive:







Canada:

Une association d'apiculteurs canadiens font un procès collectif à deux fabricants de pesticides, demandant 400 M de $ en dédommagements pour les dégâts dévastateurs des pesticides neonicotinoides liés à la destruction de leurs colonies d'abeilles.

Le procès a été enregistré au Tribunal de la Cour Supérieure d'Ontario le 2 septembre par deux des plus grands producteurs de miel de l'Ontario, Sun parlor Honey Ltd et Munro Honey. Le jour suivant, l'Association d'Apiculteurs de l'Ontario a publiquement fait part du procès et a invité d'autres apiculteurs à y participer. Le 4 septembre, plus de 30 apiculteurs les avaient rejoints.

...Ces dernières années, les chercheurs ont défini les causes principales de l'effondremement des colonies (Colony Collapse Disorder: CCD), un phénomène traduit par l'abandon des abeilles de leurs ruches et qui meurent pendant l'hiver. Grâce à leur pollen, les abeilles fécondent 1/3 de l'approvisionnement alimentaire mondial depuis 130 plantes différentes - récolte estimée à 15 M de $ par an. Les effets du CCD ont sonné l'alarme dans les hautes sphères du gouvernement et de l'industrie.
Non seulement cela affecte d'autres animaux et plus particulièrement les oiseaux, mais l'éfficacité de ces pestides n'aurait jamais été prouvée.

* Voir l'article en anglais sur Natural news
Partagez l'info!

Canadian beekeepers have filed a class-action lawsuit against two pesticide manufacturers, seeking $400 million in damages for the devastating effects of the neonicotinoid pesticides that have been linked to the destruction of honeybee colonies.

* Read the original post on
Natural news
Share the info!

20 commentaires :

  1. Autant j'ai peur des chenilles (et de toutes) autant j'aime les hyménoptères... Les bourdons sont toujours très abondants ici et en ce moment les sauges bleues en sont couvertes (les balsamines de l’Himalaya aussi).

    Et comme il fait plutôt sec pour la belle saison qui semble vouloir perdurer, je place toujours des pierres creuses afin que les oiseaux et les ABEILLES puisent venir y boire.

    Que tes photos sont belles...

    RépondreSupprimer
  2. Spectacular images, wonderful ....
    My compliment for these fantastic shots.
    Love greetings, Karin

    RépondreSupprimer
  3. Noushka on espère que les apiculteurs gagner le procès qui peut être un exemple pour les autres.

    RépondreSupprimer
  4. Beautiful Bees, I do love them, and agree with 'bas van Es'.

    RépondreSupprimer
  5. Mon fils devrait installer bientôt une ruche chez lui,j'attend cela avec impatience.
    j'aime particulièrement les bourdons,ils ne passent pas inaperçus et nous laissent le loisir d'admirer leur superbe apparence ; )

    RépondreSupprimer
  6. Pratiquement plus d'abeilles dans mon coin depuis 20 ans. Si j'en vois 30 par année c'est beaucoup.
    Photos magnifiques.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Tes photos sont magnifiques Noushka !
    Je vois plusieurs sortes de bourdons mais ceux que j'identifie le plus sûrement ce sont les bourdons terrestres (culs-blancs). Pour les autres j'ai abandonné.
    Plus (+) d'abeilles chez nous depuis que nous avons transformé le potager en prairie fleurie.
    Les fabricants de pesticides sont bien trop puissants, hélas.
    Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  8. Las fotos impresionantes, y lo que dices, muy interesante.

    Muchos besos

    RépondreSupprimer
  9. Oh que c'est beau et qu'elles sont belles. Superbes ces photos où elles vont boire.
    Tiens demain nous allons récupérer un essaim dans un bidon de 250 L
    C'est tard pour la saison, car les cireuses ne travaillent plus. On va donc protéger le bidon pour l'hiver et les mettre en ruche au printemps.
    Voilà l'apiculture va redémarrer, j'ai hâte !
    Grosses bises oiselle.

    RépondreSupprimer
  10. (•ิ‿•ิ)✿

    Coucou et Merci pour ces magnifiques photos ! :o)

    GROSSES BISES d'Asie pour toi Noushka ❤♥

    Bonne journée !!!!!! ✿✿º°。

    RépondreSupprimer
  11. Trop sympa le bourdon, j'adore cette boule de poil ! Et magnifiques photos d'abeilles à l'abreuvoir ! Pour les ravages des pesticides, tu prêches un converti : nous avons 2 ruches depuis ce printemps ! Touche pas à mes abeilles ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
  12. Oh wow, I hope the beekeepers win the suit.. Your bee photos are just amazing, Noushka! Enjoy your week ahead!

    RépondreSupprimer
  13. now these are fabulous images of bees.

    RépondreSupprimer
  14. Ces pesticides nous tue à petits feu en première ligne les insectes et les abeilles dont tu parles!
    La bêtise humaine n'a pas de limite avec l'emploi des ces produits!
    Belles photos.
    Bises- Cath.

    RépondreSupprimer
  15. Dearest Noushka,
    How incredible to make such photos of bumblebees and bees!
    Sad how these insects pay a price for a certain pesticide...
    Hugs,
    Mariette

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Noushka,
    un piqué splendide, un bokeh maîtrisé pour laisser deviner l' environnement, un léger flare sur certaines photos, les cadrages aussi sont bons, une série de qualité pour ce bourdon qui le mérite, un réel plaisir de voir ces photos .

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Noushka,
    Un très beau piqué sur l'ensemble de la série et j'aime le milieu minéral. A la maison, elles font la même chose au bord de ma baignoire pour les oiseaux. Si le procès pouvait faire évoluer les choses d'une façon positive, se serait une bonne chose.
    Je te souhaite une belle journée,
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  18. Such wonderful and important creatures for the future of life on earth! Stunning macro work, Noushka!

    I hope your week is fulfilling your wishes.

    RépondreSupprimer
  19. There is no end to the fascination of bees, but at times we sure seem to be doing our best to exterminate them - at our peril.

    RépondreSupprimer
  20. Excelente macro.. Son tan importantes.. :-)))

    RépondreSupprimer

Many thanks for your kind words!
Considering the Translator does not translate properly, I WRITE ALSO IN ENGLISH FOR MY FOLLOWERS' COMFORT...
PLEASE RETURN THE FAVOR:
LEAVE YOUR COMMENTS IN ENGLISH or SPANISH, many thanks...

GRAND MERCI DE VOTRE VISITE,
Je ne peux pas répondre à vos commentaires ici mais je passe sur vos blogs dès que possible ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...